Quoi qu’il en soit je ne vous dirai jamais assez merci pour votre travail, votre blog (quelle pépite, quel trésor !..) qui, dans le secret pour l’instant, restaure et nourrit ma féminité, bouscule ma réflexion et fait grandir ma foi… C’est la révolution en moi : je participe demain à un atelier “couleurs et rayonnement” avec Bénédicte Delvolvé, je ne porte plus de jean ou legging sous tunique-sac (mon ancien uniforme !) depuis un bon mois, mais je ne tourne qu’avec deux robes d’été en lin au genou dans lesquelles je me sens bien (heureusement que j’ai la chance d’être à la maison) et l’automne arrive… Je réfléchis activement à la façon de reconfigurer ma garde robe en conciliant décence, élégance, féminité, avec la réalité de mon petit budget… et de ma silhouette un peu épaisse et trapue de femme de 48 ans qui fait vite “mémère” dans certaines robes qui vont comme une fleur à des femmes plus jeunes, plus grandes, plus minces… Mais en continuant à aiguiser mon regard, mes essayages, mes choix grâce à tous les conseils trouvés ici (qui ressuscitent une féminité dont j’ai su faire preuve par le passé) je suis sûre que je vais y arriver, je le veux, pour moi même bien sûr, pour mon mari, et si, à terme, par mon exemple, j’arrive à amener sur ce chemin mes jolies nièces (qui hélas prennent celui du legging/jean moulant et de l’indécence inconsciente), d’autres jeunes filles, d’autres femmes, alors je serai la plus heureuse des filles de Dieu. J’ai déjà remercié (les larmes aux yeux) Jésus d’avoir répondu à mes appels de détresse en m’aiguillant vers votre blog, soyez sûre que je continuerai à le faire et à demander toutes les bénédictions sur vous. A bientôt pour la suite de l’aventure, je ne manquerai pas de vous faire part de mes progrès et d’en témoigner afin d’aider ou contribuer à convaincre, donc à libérer, d’autres lectrices…

Stéphanie