Comment bien choisir ses sous-vêtements ?

Sous vetement

Cela peut vous sembler être un sujet bien léger, et, pourtant, il est crucial de bien choisir ses sous-vêtements pour plusieurs raisons que nous allons développer au cours de cet article. Tout d’abord, laissez-moi vous rappeler que cet article, plus que tout autre, ne s’adresse qu’aux femmes. Messieurs, ayez la gentillesse de bien vouloir passer votre chemin ! De plus, il n’est pas inutile de rappeler que des sous-vêtements…doivent rester sous les vêtements 😉 Finies, les bretelles du soutien-gorge qui dépassent d’un haut ! Mais, même s’ils demeurent cachés, il reste important de bien les choisir ; il en va de votre santé mais aussi de votre décence. Voici donc quelques conseils pour vous guider dans vos choix :

  • soyez attentives à la matière de votre lingerie, privilégiez celles qui sont naturelles comme le coton. N’oubliez pas que vous la portez toute la journée ! Les matières synthétiques ne sont pas forcément bonnes, ni pour votre santé ni pour votre peau.
  • choisissez bien votre soutien-gorge, afin de ne pas avoir de problèmes de dos ni de poitrine. Il faut choisir un soutien-gorge qui donnera un bon maintien. Pour celles qui ne le sauraient pas, le chiffre (85, 90, 95, etc) correspond à votre tour de taille en centimètres, pris juste sous la poitrine. La lettre (A, B, C, etc) correspond à la profondeur du bonnet, et donc à la taille de votre poitrine. Si vous n’arrivez pas à déterminer votre taille et votre bonnet par vous-même, n’hésitez pas à demander conseil à une vendeuse spécialisée dans un magasin de lingerie. C’est seulement en ayant un soutien-gorge adapté que vous aurez un bon maintien et que vous vous sentirez bien !
  • afin d’être sûre de rester décente, choisissez de la lingerie simple et couleur chair lorsque vous portez des vêtements blancs ou clairs, pour être certaine qu’ils restent bien cachés.
  • il existe de la lingerie en microfibre et sans couture, que vous pourrez porter par exemple sous des robes en jersey qui, même si elles ne sont pas moulantes, peuvent laisser deviner la marque des sous-vêtements lorsque, par exemple, vous vous penchez. Avec de la lingerie “invisible” vous n’aurez plus ce problème !
  • pour les adeptes du sport, surtout ne prenez pas vos soutien-gorges habituels. D’une part, vous risqueriez de les abîmer, d’autre part ils n’ont pas forcément un maintien adapté. Il faut donc choisir des brassières spécialisées qui, tout en possédant un maintien renforcé et confortable, sont plus adaptés aux activités sportives.

Pour finir, je vous conseillerais, de façon générale, de vraiment choisir des sous-vêtements dans lesquels vous vous sentez à l’aise, qui ne vous grattent pas, et qui ne doivent pas être remis en place sans cesse au cours de la journée. Vous devez pouvoir les oublier, et surtout les garder bien cachés aux yeux de tous, sauf lorsque vous êtes dans l’intimité de votre chambre à coucher bien sûr 😉 Et vous, quels seraient les conseils que vous ajouteriez ? Dites-nous tout en commentaire !

Ces articles peuvent également vous intéresser : Faut-il porter des pyjamas ou des chemises de nuit ? et Comment s’habiller lorsqu’on a une forte poitrine ?

Crédit photo : Pexels.

19 réflexions sur “Comment bien choisir ses sous-vêtements ?

  1. Marica dit :

    Bonjour Thérèse, je n’osais pas demander un article sur les sous-vêtements, ne sachant pas si cela serait dans l’esprit, et le voilà ! Merci pour vos conseils !
    Je tiens à dire que j’ai mis un certain temps avant d’oser entrer dans un magasin de lingerie, par pudeur et par respect humain… Mais il n’y a pas à dire, je suis contente d’avoir fait le pas. C’est tellement plus agréable d’avoir une bonne lingerie bien à sa taille. On se sent confortable et mise en valeur. Je pense qu’avoir un soutien-gorge qui nous va est un réel atout au point de vue de l’esthétique, de la décence et de la confiance en soi.
    Pour celles qui cherchent désespérément des sous-vêtements d’allaitement pas trop vilains et surtout qui tiennent à peu près la route, il y a la marque Lemon Curve. Ce n’est pas encore idéal, mais c’est le mieux que j’aie trouvé à ce jour.

  2. femmeapart dit :

    Je copie ici quelques commentaires faits sur Facebook et qui pourront en intéresser certaines !
    Clotilde : “Petite astuce apprise en en stylisme: le rouge est la teinte qui se voit le moins sous le blanc… on conseille des sous-vêtements rouges aux mariées. un autre point à vérifier, c’est le réglage des bretelles de soutien-gorge… de mon expérience en magasin de stylisme, toutes les clientes, de tous les âges avaient les bretelles lâches et donc les seins pendants, donc mauvaise allure générale et vêtements tombant mal. C’est un détail qui change tout. La première chose qu’on faisait lors d’essayages, c’était d’ajuster les bretelles.”

  3. nolwenn dit :

    Bonjour Femme à part, je serai intéressée par un sujet qui traite de l’épilation. Les femmes dans quasiment toutes les cultures s’épilent plus ou moins. Aujourd’hui beaucoup de féministe revendiquent de ne pas s’épiler. D’un point vu chrétien je ne sais pas trop quoi en penser. Je ne crois pas que l’épilation soit une mauvaise chose mais en même temps Dieu nous a mis des poils, faut-il absolument les couper? Je n’ai donc pas d’avis tranché sur la question mais je serai intéressée de recueillir des avis sur la questions (autre que les féministes pro poils ou que les adeptes de l’épilation avec comme seul argument que les poils les dégoutent et que t’es pas une vraie femme si tu ne t’épiles pas). Merci d’avance

    • femmeapart dit :

      Bonjour Nolwenn, merci pour votre commentaire ! J’avoue que je ne suis pas non plus tranchée sur la question. Je suis contre le fait de ne pas s’épiler et l’étaler partout comme une revendication quelconque, cela n’a aucun intérêt et c’est de mauvais goût. De plus, ce ne sont pas les hommes qui ont forcé les femmes à s’épiler mais plutôt le capitalisme et les entreprises qui souhaitaient vendre leurs rasoirs à tous. D’ailleurs, la plupart des hommes ne sont absolument pas gênés de voir leurs femmes qui ne sont pas épilées ou pas parfaitement, alors que ce sont nous les femmes qui nous sentons mal dès que nous avons 3 poils qui repoussent ! Je pense que les femmes préfèrent s’épiler car la peau lisse est synonyme de jeunesse et de beauté, alors que pour les hommes les poils sont synonymes de virilité. Je suis contre l’épilation à outrance, car comme vous le dites, s’ils sont là c’est pour une raison. Cependant, je pense que l’on peut s’épiler un minimum, surtout l’été par exemple. Voilà quelques réflexions qui peut-être vous aideront, mais comme vous le voyez je ne suis pas tranchée non plus 😉

  4. Blandine dit :

    Bonsoir Thérèse,

    Merci pour votre blog mine de renforcement de la féminité. J’avoue n’avoir plus envie d’acheter de nouveaux pantalons bien qu’avec des garçons les collants sont vite filés : les derniers achetés sont opaques, ça règle un point.

    Concernant la lingerie… je trouve compliqué parce que difficile de trouver des soutiens gorge adaptés à mon large buste, et forte poitrine. Les rallonges sont une part de solution mais pas suffisantes dans la durée en terme de maintien.
    Preneuse d’adresse !
    Vaut pour les maillots…
    L’envie d’un beau maillot est ralentie par la réalité de la limite de choix voire pas de choix et pas de maillot !

    • femmeapart dit :

      Bonjour Blandine, bravo pour vos efforts 🙂 Effectivement je ne porte plus que des collants opaques aussi, et j’avoue que j’ai seulement deux paires et que je tiens très bien tout l’hiver avec ! Concernant la lingerie grande taille, apparemment la marque Lemon Curve est assez bien (lemoncurve.com). C’est très important d’avoir la poitrine bien soutenue et qui reste bien en place, donc choisissez peut-être des modèles moins échancrés, qui “emballent” bien la poitrine et vous soulageront sûrement.

  5. Margot dit :

    Bonjour Thérèse,
    J’ai pu lire assez facilement que porter un soutien-gorge favorisait le cancer du sein et affaiblissait le maintien du sein et donc rendait la femme dépendante de celui ci, surtout dans le cas de poitrine peu volumineuse… Je ne sais pas trop quoi en penser, cela pourrait bien être une revendication des féministes qui veulent montrer leurs formes à tout prix. Je trouve cela très difficile de se faire un avis. Qu’en pensez-vous?
    En tout cas merci beaucoup pour ce site que je trouve incroyable et plein de ressources tant spirituelles que naturelle! ça aide à mieux comprendre la femme et la féminité si mise à mal aujourd’hui!

    • femmeapart dit :

      Bonjour Margot, c’est un sujet délicat, car on lit un peu tout est n’importe quoi à ce sujet. Pour moi, c’est en grande partie une revendication féministe, ce qui explique l’engouement actuel pour le mouvement “no-bra” (pas de soutien-gorge). Quand on a une forte poitrine, c’est difficile de s’en passer car cela fait mal de ne pas être soutenue. Et quand on a une petite poitrine, je trouve cela plus esthétique et plus décent de mettre quelque chose, ne serait-ce qu’une brassière, mais je n’ai pas encore réellement approfondi ce sujet…

  6. Marica dit :

    Bonjour,
    Au sujet du risque de cancer, j’ai toujours entendu dire que si l’on peut, il vaut mieux utiliser des soutien-gorge sans armatures. Mais bien sûr, cette possibilité dépend du gabarit et de la forme de la poitrine…

    • femmeapart dit :

      Bonjour Marica, merci pour ce complément d’information ! Je pense qu’en tout vas il faut savoir s’écouter aussi : si l’on a des douleurs au dos ou à la poitrine, si on se sent comprimée ou si l’on remet sans arrête ses bretelles c’est que le soutien-gorge est probablement mal choisi…

  7. flosartium dit :

    Une petite remarque sur les soutien-gorge couleur chair : sur certaines carnations (notamment sur les peaux claires) cela peut se voir plus que d’autres couleurs. Une vendeuse m’avait formellement déconseillé le couleur chair et recommandé le jaune citron, le rose poudré, le vert d’eau ou le bleu très pâle, et de fait, cela se voit beaucoup moins sous les vêtements clairs.

    Cela dépend vraiment des carnations, il faut vraiment ne pas hésiter à demander à une professionnelle dans un magasin de lingerie.

    Pour ce qui concerne le maintien, il est recommandé de prendre ou de faire prendre ses mesures régulièrement (tous les ans ou tous les deux ans je crois) : à l’adolescence très souvent évidemment, ou à l’issue d’une grossesse et/ou de l’allaitement, mais même adulte et hors grossesse, la forme des seins et du corps évolue. Les spécialistes considèrent que 80 % des femmes ne portent pas la bonne taille de soutien-gorge ! Or on risque d’avoir des problèmes de dos liés à une mauvaise posture.

    En revanche, le soutien-gorge ne donne pas le cancer du sein, il ne rend pas les seins dépendants… mais il n’a aucun impact sur la chute des seins à long terme non plus. Bref, il donne juste un meilleur confort / décence quand il est porté.

    • femmeapart dit :

      Merci pour toutes ces précisions très utiles ! Je ne pensais pas (hors grossesse et adolescence) que la poitrine d’une femme pouvait autant changer… Et pour la carnation, vous avez bien raison de le préciser, c’est important aussi !

  8. Marine dit :

    Bonjour Thérèse et merci pour cet article éclairant, comme souvent. Dans vos conseils vous n’évoquez pas le “style” des sous-vêtements. J’entends par là, shorty, string, culotte, tanga, etc. Au passage, je trouve tellement dégradant les femmes dont on voit le string ou la culotte dépasser… Néanmoins il me semble important de me sentir belle dans mes dessous, pour moi et mon mari. J’ai tendance à opter en ce moment pour les tangas qui offrent un bon compromis. J’aurais aimé connaître votre avis et conseils sur les différents styles de sous-vêtements à porter. Merci.

    • Thérèse dit :

      Bonjour Marine, la première règle des sous-vêtements est qu’ils ne devraient pas se voir : effectivement, c’est peu agréable de voir ceux de sa voisine dépasser de son jean, nous sommes d’accord ! Vous avez tout à fait raison de choisir des choses qui plaisent à votre mari, et à vous aussi. Il est tout à fait dans l’ordre des choses de vouloir être belle et séduisante. La seule chose que je pourrais vous conseiller, sur ce sujet très personnel finalement, est que, quoi que vous choisissiez, cela ne doit pas se voir ou se deviner sous vos vêtements. Donc exit les strings ou tangas qui font des traces et se voient même sous une robe ! Idem pour les soutien-gorges ! Donc choisissez ce que vous voulez tant que cela ne se voit pas 🙂

  9. Marine dit :

    Merci Thérèse pour votre regard sur la question. Même si je trouve qu’un tanga de matière légère et fine se devine/voit bien moins, fait moins de “traces” qu’une culotte (même sans couture) sous les vêtements…
    Merci !

Laisser un commentaire