Être mère, c’est…se donner sans s’épuiser

Voici quelques extraits du livre de Raphaëlle Simon, Être mère, c’est… Retrouvez sur YouTube la présentation complète de ce livre.

Être mère, c’est…une expérience aussi banale qu’unique au monde, aussi charnelle que spirituelle. Réalité aux mille facettes, nimbée d’une joie mystérieuse, la maternité dévoile dans ce petit livre son visage le plus précieux. De tout temps, les femmes ont donné la vie, mais plus quelque chose est évident, plus il est difficile de l’expliquer. Les lecteurs trouveront, dans cette suite de courts chapitres empreints d’humanité, une expérience à partager en famille et entre mères. La vie est un miracle permanent, et c’est aux mères de le révéler.”

“La maternité est une expérience charnelle, faite de sang et de sueur, mais aussi une aventure spirituelle, sacrée, quasi mystique. Être mère, c’est faire œuvre d’éternité, c’est être au carrefour de l’humanité, une courroie de liaison entre la Terre et le Ciel.”

“Être mère, c’est tenter de vivre au présent, c’est être présente à ce qui est. C’est privilégier l’être sur l’avoir.”

Être mère, c’est répondre à un appel. Être mère peut sembler si naturel qu’on ne pense même plus aux motivations qui sous-tendent le désir d’engendrer. Être mère est un choix, sans doute. N’est-ce pas davantage une réponse à un appel fondamental, celui de la vie ? Comment répondre à cette vocation universelle qui est aussi un appel personnel, un appel à l’amour ? (…) Répondre à un appel de cet ordre, c’est aussi connaître une joie à nulle autre pareille ; c’est un cadeau, une grâce à accueillir et à partager.”

“Être mère, c’est se sentir fatiguée. (…) Connais tes limites, tes atouts, tes goûts profonds. Sois reliée à tes propres émotions, à ta vie intérieure. Toutes les femmes n’ont pas les mêmes besoins ni les mêmes manières de se ressourcer, mais toutes ont besoin de soutien, de beauté, de contact avec la nature, de relations humaines bienveillantes et constructives.”

Le plus beau des cadeaux que l’on puisse faire à un enfant, c’est avoir des parents qui s’aiment. Le couple doit rester comme ce soleil autour duquel les enfants, comme les astres, tournent. Ils bénéficient de sa chaleur, de ses rayons de lumière, et de son axe comme d’un point fixe auquel on peut se référer.”

Se donner, donner sans compter, se priver pour donner le meilleur à son enfant, se sacrifier… Ce sont des mots qui font peur. Pourtant, c’est le quotidien de bien des mamans.”

“Être et aimer sont les deux faces d’une même pièce. Aimer, c’est se donner. Chez la mère, l’amour, le don de soi et l’être sont intimement liés. C’est en se donnant que la mère découvre sa véritable identité. C’est en aimant que la mère se révèle. Aimer, c’est donner et recevoir, car nos enfants nous élèvent autant qu’on les élève.”

La puissance du pardon est inouïe. Restaurer la confiance lorsqu’elle a été blessée ou trahie, se réconcilier, est d’autant plus important qu’entre la mère et l’enfant, le lien ne meurt jamais.”

Être mère, c’est retrouver une saine estime de soi. Le plus grand besoin des femmes aujourd’hui est sans doute d’être appréciées à leur juste valeur. Elles ont soif de reconnaissance. Mais leur plus grand défi est celui d’arrêter d’attendre des autres qu’ils valident ou légitiment leur propre valeur.”

“Être mère est une bénédiction, un cadeau, une grâce. À chacune d’en cueillir le fruit et d’en rendre grâce au Créateur, comme Marie s’exclamant auprès de sa cousine : “Le Puissant fit pour moi des merveilles !”.”

Retrouvez sur YouTube la présentation complète de ce livre.

Si vous souhaitez lire l’ouvrage de Raphaëlle Simon, vous pouvez vous le procurer ici. En commandant ce livre sur Livres en famille et à partir de mon site, vous me permettez de toucher une modeste commission, sans pour autant payer plus cher, et ainsi de financer la maintenance et la mise à jour de ce site 🙂 Merci d’avance 😉

Ces articles peuvent également vous intéresser : La maternité est l’œuvre de Dieu dans la femme et Grossesse non désirée : comment l’accepter ?

Crédit photo : Pexels.

Laisser un commentaire