Les 5 façons dont la maternité m’a changée

Cet article est paru en anglais sur ce blog. Je n’en fais ici que la traduction.

“Rien ne vous prépare aux changements qui vous attendent lorsque vous allez devenir parent. C’est un voyage que vous voulez faire, mais aucune préparation ne pourra vous y emmener. Deux de mes amies sont sur le point de devenir mamans pour la première fois, et je n’arrête pas de leur dire que tu ne sais pas ce qui va t’arriver tant que tu ne l’as pas vécu. Aucun livre, article, podcast, groupe de soutien ou même conseil d’amis ne peut vous faciliter la tâche qui vous attend de l’autre côté, dans toute ton épuisante, chaotique et magnifique gloire. J’ai énormément changé depuis que je suis devenue mère. Je pense que c’est quelque chose que vous aurez peut-être du mal à admettre, mais cela se fait de façon naturelle et inconsciente. Voici 5 façons dont la maternité m’a changée.

J’ai trouvé mon objectif de vie

Avant d’avoir des enfants, mon seul objectif était ma performance personnelle. Je ne me souciais de rien, excepté de ce que je pouvais accomplir dans une journée, ou de mes objectifs futurs. C’est amusant de prendre conscience que je trouvais ces choses importantes (et pour une bonne raison à cette époque !), mais je ne savais pas à quel point la maternité allait m’épanouir. Il n’y a pas de plus beau métier que celui de nourrir, guider et aimer les enfants que vous avez conçus avec la personne que vous aimez. C’est le métier le plus gratifiant au monde.

Je suis plus heureuse

Cela m’a pris un moment pour comprendre la valeur que ce changement avait apporté dans ma vie. Bonheur du rythme plus lent, des journées banales auxquelles les parents sont confrontés, du lâcher prise et de l’adaptabilité. Je suis moins au courant de ce que font les autres, et plus centrée sur notre famille. Je me suis rendu compte de la joie que m’apportait ce mode de vie, plutôt que de me réveiller le matin en essayant de tout cocher sur ma liste de choses à faire.

Je suis davantage anxieuse

Je suis sans cesse inquiète pour mes enfants. Mon mari se moque de moi, car au moindre cri de mes enfants, je réagis comme si le pire était forcément arrivé. Je suis constamment inquiète pour leur santé, je prie tous les jours pour qu’ils soient en sécurité et protégés, je m’inquiète lorsqu’ils sont dehors tout seuls ou que la maison est trop calme. Je m’inquiète lorsque je les dépose à l’école, je m’inquiète lorsqu’ils ne sont pas avec moi. Je m’inquiète en permanence. Je ne sais pas si cela s’efface avec le temps, mais devenir maman a vraiment élevé mon niveau d’anxiété.

J’ai appris à ne plus être perfectionniste

Être maman m’a appris à abandonner l’idée d’être quelqu’un que je ne suis pas. Cette pression pour avoir l’air parfaite, pour être une maman parfaite, que l’on peut compter sur vous pour faire des repas parfaits et équilibrés, que vos enfants soient habillés de façon à ce que tous aient l’air parfaits en permanence. J’ai toujours lutté pour faire comme si ma vie était parfaite sans que j’ai à faire d’efforts, et cela a fini par me vider de toute mon énergie. Je suis tellement plus heureuse en laissant mes enfants être des enfants, sans essayer de tout contrôler.

J’ai davantage confiance en moi

Je pense que ça a à voir avec le fait que j’ai trouvé mon objectif de vie, et que j’ai le sentiment d’avoir enfin trouvé ma place en ce monde. Je ne me prends pas la tête, je suis mes intuitions. Quand on devient mère, on doit prendre des décisions très rapidement, donc il est important de se faire confiance. La maternité m’a fait ce cadeau.

Ces articles peuvent également vous intéresser : Peut-on être mère au foyer et heureuse ? et La femme se sauvera en étant mère

Crédit photo : Pexels.

Laisser un commentaire