Conseils pour retrouver la joie de vivre au quotidien

Cette question a été posée sur le canal Telegram de Femme à part il y a quelques temps. Rejoignez-nous là-bas ! Une petite pensée à méditer est publiée chaque matin, et dans l’après-midi nous échangeons autour des questions que vous nous posez 🙂

Si vous êtes d’un tempérament mélancolique ou pessimiste, et que vous avez tendance à voir le négatif plutôt que le positif, voici quelques conseils pour vous aider à retrouver la joie de vivre au quotidien :

Écrire chaque jour trois choses pour lesquelles on est reconnaissant est un très bon entraînement pour que le cerveau se focalise et remarque davantage les choses positives.

– Le fait de s’impliquer dans des associations, ou dans des activités extérieures. S’occuper l’esprit et s’impliquer pour les autres peut tout à fait aider. 🌸

– Pour cultiver la joie au quotidien je chante tous les jours. C’est extrêmement efficace.

– Tu es née avec un tempérament mélancolique. Mais comme nous disait la vidéo, chaque tempérament se travaille. Et tu le fais déjà 😊 Réjouis-toi tous les jours d’une chose de manière consciente par ex boire ton café au soleil, croquer dans un fruit qui te fait plaisir, écouter ton morceau de musique préféré … et continuer ce que tu fais déjà 😉 tu y arriveras.

– Un prêtre avait conseillé pour ce type de caractère de faire en plus de la liste des péchés, la liste des grâces reçues lors de l’examen de conscience quotidien 💁‍♀

– Ah le tempérament mélancolique, je connais bien… Voilà mes astuces de combat quotidien contre cette manie 😅 Après une confession, j’ai commencé selon les conseils d’un prêtre un carnet de gratitude. Dedans j’écris tous les jours ou presque 3-4 choses pour lesquelles je remercie Dieu : une personne, une rencontre, mon travail, un repas, etc… C’est très dur selon les jours, parfois je ne trouve rien et j’ai l’impression décrire des choses bidons ! Cependant, au bout de six mois, en relisant toutes les pages je réalise le progrès étonnant que j’ai pu faire pour reconnaître le positif autour de moi (et ce peu importe la situation). Astuce : un joli carnet,  prendre le temps de le décorer et de l’enjoliver => vous aurez ainsi réellement envie de le relire et de le continuer (ce qui n’est pas le cas avec un carnet et stylo bic en général). Ensuite je dirais : prendre en compte votre cycle ! C’est primordial je pense car nos saisons automne/hiver peuvent être assez violentes en termes d’angoisses et de mauvais sentiments selon votre tempérament. Je trouve qu’on sous-estime beaucoup l’impact psychologique de notre cycle. On peut le subir, ou prendre le temps de le comprendre, de l’accepter, de le reconnaître à l’action dans notre quotidien et donc d’être plus indulgent avec nous-mêmes et mieux préparées. Enfin je dirais : priez ! Priez pour les personnes ou situations pour lesquelles vous ressentez ces sentiments. Pour finir : soyez patiente. Si cela est très dur et désagréable pour vous, cela ne veut-il pas justement dire que vous êtes en train de faire de grands progrès ? 😊💪

– A chaque fois que l’on a envie de dire quelque chose de négatif à quelqu’un, trouver aussi quelque chose de positif.

Fréquenter des personnes positives, optimistes,  indulgentes m’a permis de lutter contre la mélancolie, le découragement. Et comme répété plusieurs fois chercher le bon côté des choses, rendre grâce souvent pour les petites/grandes joies ou douleurs, regarder et écouter des choses belles, sourire, faire du sport aussi pour se concentrer sur autre chose, se sentir bien physiquement.

– J’ai le même tempérament ! Personnellement, quand ça va trop mal et que je me sens écrasée par le poids de la tristesse, je prends cinq minutes pour moi, seule, et je regarde ou je pense à quelque chose que j’aime. Même un souvenir qui vous fait rire peut-être bénéfique. Quand on a un cœur souffrant la moindre goutte de joie fait un bien fou !

Ces articles peuvent également vous intéresser : Du tempérament au caractère : mieux se connaître et devenir vertueuse et « La joie est le plus grand bien de l’homme »

Crédit photo : Pexels.

5 réflexions sur “Conseils pour retrouver la joie de vivre au quotidien

  1. Christine dit :

    Que de bons conseils 🙂 pour ma part tout a changé dés lors que j’ai commencé à me dire que chaque jour qui se levait était un « jour de plus » et non « un jour de moins »! et ca change tout 🙂

  2. Anaïs dit :

    Bonsoir Thérèse,
    Ceci est mon premier commentaire sur votre blog.
    Je suis une jeune maman d’un petit garçon de 8 mois, et je suis votre blog et vos vidéos YouTube depuis quelques mois déjà. Je suis aussi Anna d’Apprendre les bonnes manières, qui m’a d’ailleurs convaincue de suivre votre contenu grâce à une interview vous concernant publiée sur son blog.
    Je me considère comme une ancienne féministe, qui, grâce à vous et Anna GAS, est repartie sur le droit chemin. Je ne suis pas catholique pratiquante, mais malgré tout j’apprécie énormément votre contenu, que je trouve plus que pertinent dans ce monde sans repère… Je me sens beaucoup mieux en tant que femme et compagne depuis que je vous lis et que je vous écoute 🙂
    Je me permets de vous écrire ce message tout d’abord pour vous féliciter pour tout ce que vous faîtes pour les femmes, et aussi pour vous faire part d’une vidéo YouTube que j’ai vu aujourd’hui et qui m’a profondément marquée et touchée dans mon cœur de maman : https://youtu.be/8oME-ar9WpI
    Je vous souhaite une excellente soirée
    Anaïs

  3. Susanne dit :

    Anais.

    Il n’est pas indispensable d’être catholique ou même chrétien pour arriver à comprendre notre rôle naturel de femme, la beauté de la féminité ou la fausseté du féminisme.

    Ce blog et d’autres donnent un merveilleux exemple et peuvent réveiller ce que les féministes essaient de nous faire oublier.

    Mais surtout, il s’agit de nous laisser reconnaître que tout ce que nous voulons vraiment être, c’est une épouse et une mère.

Laisser un commentaire