Être une femme selon les enseignements de la Bible

Voici quelques extraits du livre de Lori Alexander sur la féminité selon la Bible. Il s’agit d’un petit carnet avec quelques réflexions et surtout un guide pour réfléchir sur soi et s’améliorer ! Il est en anglais. Un seul bémol sur l’auteur, protestante, qui considère que le fait qu’un conjoint, infidèle, se remarie avec quelqu’un d’autre, autoriserait le remariage de l’autre conjoint également. Ce n’est pas ce qu’enseigne la sainte Église.

“Les femmes âgées doivent aussi avoir l’extérieur qui convient à la sainteté, n’être ni médisantes, ni adonnées au vin ; qu’elles doivent donner de bonnes instructions, dans le but d’apprendre aux jeunes femmes à aimer leurs maris et leurs enfants, être discrètes, chastes, occupées aux soins domestiques, bonnes, soumises à leurs maris, afin que la parole de Dieu ne soit pas blasphémée” (Tite, 2, 4).

“Les jeunes femmes doivent être discrètes. On leur demande aussi d’être tempérantes. Pourquoi est-ce l’une des premières qualités que Dieu leur demande de poursuivre ? Car sans de la discipline et un esprit sain, il leur serait impossible de suivre les autres commandements de Dieu.”

“L’amour est patient, il est plein de bonté, l’amour. Il n’est pas envieux, il ne cherche pas à se faire valoir, il ne s’enfle pas d’orgueil. Il ne fait rien d’inconvenant. Il ne cherche pas son propre intérêt, il ne s’aigrit pas contre les autres, il ne trame pas le mal. L’injustice l’attriste, la vérité le réjouit. En toute occasion, il pardonne, il fait confiance, il espère, il persévère. L’amour n’aura pas de fin” (1 Co, 13). Le véritable amour biblique n’est pas un sentiment ni une émotion. De même que votre amour pour Dieu découle d’un choix, votre amour pour votre mari doit aussi être un choix de tous les jours. Beaucoup de femmes aujourd’hui sont très investies dans leur paroisse, viennent en aide aux plus démunis, donnent généreusement leur argent,et, pourtant, sont méchantes et de mauvaise humeur envers leur mari lorsqu’elles rentrent à la maison. Avez-vous remarqué que dans ces versets il n’est jamais question d’émotions et de sentiments ? Et cela n’a rien à voir non plus avec la façon dont vous traite votre mari. Vous êtes responsable de votre propre comportement, pas de celui de votre mari. Êtes-vous patiente avec lui ?”

“Notre société n’aime pas les enfants. Des millions de bébés sont avortés chaque année. Les enfants sont élevés par des étrangers pendant une grande partie de leur vie. Beaucoup de mères ne sont pas à la maison avec leurs enfants pour les nourrir, les discipliner, et prendre soin d’eux. Les mères ont besoin d’apprendre comment aimer leurs enfants. (…) Les premières années de la vie d’un enfant sont cruciales pour les éduquer et les discipliner. Ils doivent apprendre suffisamment tôt la signification du mot “non”. Apprenez-leur à vous obéir. Soyez cohérente et ferme.”

“Beaucoup de versets de la Bible parlent du mariage. Aucun d’entre eux ne parle de la soumission des époux à leurs épouses. Cela n’existe pas. Il n’y a pas de soumission mutuelle dans le mariage. Chaque institution a son chef, et Dieu a choisi le mari pour être le chef de la famille. (…) Pratiquez l’obéissance dans les petites choses. Faites-lui plaisir autant que possible. En obéissant à votre mari, vous obéissez à Dieu, puisque votre mari lui est soumis. Les voies du Seigneur sont bonnes !”.

“La plupart des femmes n’ont pas naturellement un esprit doux et paisible. Notre culture nous enjoint à être bruyantes, indépendantes, et à faire ce que nous voulons. Mais Dieu accorde beaucoup d’importance à la douceur. Une femme en paix avec elle-même et avec les autres est belle. Elle est épanouie, a un bon jugement, attentive à la parole de Dieu, et est pleine de la joie de Dieu, car la joie du Seigneur est sa force !”.

“Que les mères au foyer ne se sentent jamais inférieures lorsqu’elles accomplissent leurs tâches de chaque jour. Elles sont là où le bon Dieu veut qu’elles soient !“.

“La force et la grâce de Dieu vous protègeront dans les difficultés. Il fera Sa volonté sur vous, et vous donnera les grâces nécessaires pour que vous l’accomplissiez. Ne perdez pas espoir, car l’espoir est l’ancre de votre âme. Il vous a promis de ne jamais vous abandonner, alors ayez confiance en Lui !”.

Si vous souhaitez lire l’ouvrage de Lori Alexander (en anglais), vous pouvez vous le procurer ici. En commandant ce livre à partir de mon site, vous me permettez de toucher une modeste commission, sans pour autant payer plus cher, et ainsi de financer la maintenance et la mise à jour de ce site 🙂 Merci d’avance 😉

Ces articles peuvent également vous intéresser : La beauté de la femme dans la Bible en 10 citations et Être une bonne maîtresse de maison, selon le Livre des Proverbes

Crédit photo : Pexels.

2 réflexions sur “Être une femme selon les enseignements de la Bible

  1. Marie dit :

    Merci pour ces extraits ! C’est toujours très instructif. Je me permets de rebondir sur deux phrases : « qu’elles soient soumises à leurs maris afin que la parole de Dieu ne soit pas blasphémée » : d’une part parce que Dieu a ordonné les choses de cette manière et Lui désobéir c’est Lui faire insulte ; d’autre part, je crois que nous ne mesurons pas l’impact que l’insoumission d’une épouse peut avoir sur son mari : la Bible dit aussi « Il vaut mieux pour un homme vivre dans un désert aride que de vivre avec une femme désagréable » : notre insoumission en tant qu’epouse peut avoir de graves conséquences sur la spiritualité de notre mari, ne négligeons jamais cet aspect.
    Deuxième phrase, que j’ai eu plaisir à lire : « La plupart des femmes n’ont pas un esprit doux et paisible » ; la douceur est un idéal, pas une qualité innée chez nous. Je suis ravie de le lire enfin, j’avais beaucoup de « scrupules » à ce sujet.
    Je me permets une petite observation : faisons attention avec les ouvrages issus du Protestantisme, même conservateur. Le protestantisme a parfois une vision très étriquée de la place des femmes. N’oublions pas que l’Ancienne alliance a été abolie avec la venue du Christ, et que nous avons besoin de l’interprétation de la Ste Église Catholique Romaine pour lire la Bible (les Protestants pratiquent le libre examen, ce qui peut parfois s’apparenter à du fondamentalisme). Ainsi, l’ancienne « loi » dit, dans l’Ancien Testament, qu’un homme peut répudier sa femme parce qu’elle a fait brûler son dîner !! 😅

Laisser un commentaire