Peut-on être catholique et porter des mini-jupes ?

Retrouvez un podcast sur le même thème juste ici.

“Qui suis-je pour juger ?”

“Mieux vaut être en mini-jupe et être pieuse, qu’être habillée comme une amish et avoir une vie complètement débridée en cachette, parce que j’en connais des gens comme ça hein”

“Comment oses-tu juger sur les apparences, ou penser que tu sais ce qui se passe dans l’âme de telle personne ?”

“Ce n’est pas parce que je porte des mini-jupes que je vais aller en enfer, je pense qu’il y a des choses bien plus graves dans la vie ; Dieu se fiche de ces questions de grenouilles de bénitier sur les longueurs de jupe, ce qui Lui importe c’est l’amour”.

“La personne que vous jugez indécente est une très bonne mère de famille super pieuse, je la connais, elle fait beaucoup de sacrifices, elle s’investit dans sa paroisse, elle donne à manger aux pauvres ; elle n’a pas une vie facile alors désolée mais sa façon de s’habiller importe peu”.

Voilà, peu ou prou, ce que l’on peut très souvent lire dans les commentaires sur les réseaux sociaux lorsque l’on essaie de répondre à la question suivante : “‘existe-t-il une façon chrétienne de s’habiller ?”. Autrement dit, y a-t-il des tenues qui ne sont pas dignes d’une catholique, des tenues qui entachent notre âme ou celle de notre prochain, des tenues qui nous éloignent de Dieu et de l’Église ? La réponse est facile : oui ! Car, à partir du moment où nous recevons le sacrement de baptême et devenons enfants de Dieu, tout, dans notre vie, devrait refléter cette réalité. Tous nos choix, attitudes, paroles et tenues devraient nous aider à nous rapprocher un peu plus du Ciel et de la Vie Éternelle. Le choix d’un vêtement n’est donc pas anodin, il fait passer moult messages, comme déjà expliqué dans de nombreux articles. Mais où est la limite ? Comment savoir si un habit est chrétien ou ne l’est pas ? Peut-on juger de la foi de quelqu’un d’après les vêtements que cette personne porte ?

Si vous croisez une personne dans la rue, ou même à la messe, qui se dit catholique et qui porte un crop-top, un décolleté plongeant, une mini-jupe, un jean moulant ou toute autre tenue vulgaire ou indécente, vous n’avez aucun moyen de savoir (et vous n’avez pas à savoir) si cette personne est une bonne catholique. Pourquoi ? Parce que seul Dieu est le juge des âmes, seul son confesseur sait si la personne est en état de grâce ; parce que vous-même êtes pécheresse ; parce que la personne commence peut-être à peine un parcours de conversion et n’a pas encore mis en place toutes les bonnes habitudes d’une femme catholique ; parce que nous avons toutes reçu des grâces différentes ; etc, etc. Seul Dieu juge les âmes. Mais des parents n’ont-ils pas le devoir de tout mettre en œuvre pour que leurs enfants restent en état de grâce et aillent au Ciel ? Une amie vraiment charitable n’a-t-elle pas le devoir de reprendre son autre amie qui mènerait une vie de patachon malgré son baptême ? Si notre seule boussole est “il ne faut pas juger”, dans ce cas, nous n’allons pas bien loin. Cela ne veut pas dire qu’il faut d’abord regarder la paille dans l’oeil du voisin avant de regarder la poutre qui est dans le nôtre, il ne faut pas non plus condamner, faire des jugements téméraires, etc. Comme en toutes choses, il faut un équilibre. Et surtout, n’oublions pas que c’est de nous-mêmes que nous nous exposons au jugement de Dieu et de l’Église lorsque nous posons certains choix. Le péché mortel nous enlève l’état de grâce jusqu’à notre repentir et notre confession.

L’objectif de cet article, et du blog de façon générale, n’est pas de juger, de condamner, de critiquer, de sortir mesurer vos jupes avec un mètre pour vous dire si vous êtes damnées ou non. C’est tout simplement de vous faire prendre conscience de la symbolique du vêtement, des messages que l’on fait passer avec ces derniers, de l’impact de nos tenues sur ceux qui nous entourent, en particulier les hommes. Du tort que cause aux femmes la libération sexuelle et les vêtements que la mode les pousse à porter, qui va les transformer en objets sexuels et les dégrader, tout simplement. Du fait que nos choix vestimentaires ont aussi un impact sur nous : je vous mets à la fin de cet articles quelques-uns des milliers de témoignages que j’ai reçus depuis que j’ai commencé ce blog. L’objectif est de vous expliquer les choses de façon positive, avec bienveillance, pour que chacune progresse et comprenne selon là où elle se situe, ce qu’elle a reçu dans la vie, par son éducation, ses fréquentations ou autres.
Mais cela n’empêche pas de reste objective, ferme, claire sur les principes et ne pas transiger avec la vertu, en le faisant avec charité.

Si une femme vient me voir, me dit qu’elle est catholique et qu’elle veut s’habiller en conséquence, il est certain que je ne vais pas lui dire de rester en mini-jupe ! Car la mini-jupe, les décolletés ou les vêtements moulants ne sont pas du tout dignes d’une femme de valeur, qui se respecte, ni d’une catholique. Peut-être que telle dame, telle adolescente, telle maman est pieuse, droite, et vertueuse, mais en étant en mini-jupe, elle ne donne pas le bon exemple autour d’elle, elle va peut-être faire pécher des hommes ou en tout cas ne pas leur faciliter la vie, elle va peut-être pécher par vanité, accorder plus d’importance à son corps qu’à son âme etc. Tous nos choix ont des conséquences, nos vêtements sont des symboles. C’est très bien dit par l’Abbé Cras dans La symbolique du vêtement dans la Bible : le chrétien doit s’habiller avec la dignité due à son rang, à son statut, à son baptême. Nous sommes les filles du Roi des rois et devons nous habiller en conséquence. Nous sommes filles de Dieu, nous devons agir en fonction de cela et pas comme nous le dit le monde. Non, une femme catholique digne de ce nom ne peut pas s’habiller de façon indécente, immodeste, provocante ou vulgaire. Et aucune femme ne devrait le faire d’ailleurs !

De nos jours, on voit beaucoup, sur les réseaux sociaux ou dans nos paroisses, des femmes qui ne s’habillent pas comme des catholiques, mais comme des filles du monde. Et quand on voit l’état de notre société qui est tout sauf chrétienne, qui encourage la libération sexuelle et toutes sortes de péchés, comment peut-on ne pas comprendre qu’il n’est pas normal de s’habiller “comme tout le monde” ? La question vestimentaire vous demandera parfois des sacrifices, mais cela en vaut la peine 🙂 Bon courage à toutes, pour vous y mettre ou pour persévérer !

“Incroyable comme ça change la vie – j’ai toujours été une accro de la mini jupe et je me rends compte qu’avec des jupes longues je suis plus confiante, je marche d’un pas plus décidé et je suis prise plus au sérieux par les autres et par moi même. J’ai toujours eu peur d’être invisible si je me cachais mais je me rends compte qu’à se dénuder on attire les mauvaises personnes.”

“Aujourd’hui je me sens beaucoup plus confiante qu’avant, malgré mes problèmes de poids, j’arrive mieux à avoir confiance en moi, et je me sens plus belle qu’avant. De plus, ce changement de garde-robe m’a permis d’avancer spirituellement dans la mesure où voyant les efforts que je faisais et que je fais toujours d’ailleurs, je me devais de fournir les mêmes efforts dans ma vie spirituelle afin d’être toujours en cohérence entre l’extérieur et l’intérieur.”

“Et puis hier, à l’occasion de mon anniversaire, j’ai pu recevoir ma première VRAIE jupe longue. Une révélation. Je me suis sentie protégée. C’est vraiment le mot : j’étais légère, tellement à l’aise, je me suis sentie belle. La sensation ne peut pas être décrite, juste : waouh ! Un grand merci pour cette libération, et un grand bravo pour le reste !”

Retrouvez un podcast sur le même thème juste ici.

Ces articles peuvent également vous intéresser : Que répondre à quelqu’un qui vous demande pourquoi vous ne portez que des jupes et Je suis catholique, et alors ?

Crédit photo : Femme à part.

3 réflexions sur “Peut-on être catholique et porter des mini-jupes ?

  1. Celina dit :

    Bonjour,

    Je pose une question purement curieuse. Comment considérez-vous le voile dans l’islam, qui amène la question de pudeur également ? Merci par avance.

  2. Marie dit :

    La place de la femme dans l’islam n’est pas du tout la même que dans le catholicisme, donc le voile islamique porté en tous lieux n’a rien à voir avec le voile chrétien porté à l’église en présence du St Sacrement.
    Dans l’Islam, la femme est un objet de plaisir, puisque le fondateur de cette religion Mahomet avait une dizaine de femmes dont au moins une petite fille de 9 ans, et qu’au paradis des musulmans est prévu pour chaque homme des houris ( femmes en libre service…). Donc la modestie musulmane est purement artificielle, et assez hypocrite au final, du moins du côté des hommes…
    On est bien loin du respect et de la dignité de la femme chrétienne, à l’image de la Vierge Marie…

    • La vie dit :

      Bonjour
      Je suis musulmane et pratiquante ce qui dit que je porte un foulard
      Je vous trouve bien critique au sujet des femmes musulmanes qui seraient l’objet des hommes
      Différemment à vous je trouve toute femme quelque soit sa pratique religieuse belle avec son voile religieux qu’elle soit juive chrétienne hindouiste….
      Si elle le met par amour de Dieu qui êtes vous pour critiquer son choix religieux
      A ma connaissance la modestie doit être un caractère de tout chrétien donc comment pouvez vous l’être si vous êtes rabaissant envers les femmes musulmanes
      Et jugez ainsi la croyance en Dieu …
      Je trouve ça pitoyable de casser du sucre sur le dos des musulmans dès qu’on parle de voile musulman
      On devrait être frère et sœur pour combattre la décadence dans laquelle on vit de nos jours
      Et c’est carrément faux et hypocrite de dire que le voile chez les chrétiens ne doit être porté que pour entrer à l’église
      En Sachant que même cette règle la plus basique n’est plus respectée par les chrétiennes de cette époque bien triste les jours que nous vivons aucun respect envers la maison de Dieu!
      Si je me retrouve sur ce site c’est que je trouve une similitude entre ma croyance et la vôtre et je trouve certaines citations très belles « vous faire prendre conscience de la symbolique du vêtement, des messages que l’on fait passer avec ces derniers, de l’impact de nos tenues sur ceux qui nous entourent, en particulier les hommes. Du tort que cause aux femmes la libération sexuelle et les vêtements que la mode les pousse à porter, qui va les transformer en objets sexuels et les dégrader, tout simplement. »
      Vos paroles ne reflètent même pas l’article :
      « Non, une femme catholique digne de ce nom ne peut pas s’habiller de façon indécente, immodeste, provocante ou vulgaire. Et AUCUNE FEMME ne devrait le faire d’ailleurs ! »
      J’espère que vous trouviez la paix dans votre cœur comme la Sainte Vierge Marie qui ne supporterait pas vos calomnies envers des croyants de Dieu
      Paix sur vous ma soeur en humanité ♥️

Laisser un commentaire