Livre d’or

Merci pour vos retours positifs, vos messages bienveillants et tous vos encouragements presque quotidiens qui me font chaud au coeur et m’encouragent à continuer mon travail ❤

Je partagerai ici avec vous toutes ces perles que je lis avec plaisir 🙂 N’hésitez pas à me laisser vos messages sur la page contact.

“Je vous écris ce jour pour vous remercier de l’aide que vous m’avez apportée ces derniers mois. J’avais depuis longtemps le sentiment de ne pas me sentir moi-même et je ne parvenais pas à me révéler. C’est en découvrant votre blog, puis Hanna Gas et Bérengère De Montbois que j’ai eu une révélation. Vos podcasts, votre boutique, vos publications m’ont révélés à moi-même et j’ai le sentiment de savoir enfin qui je suis et également de ne pas me sentir seule dans cette situation grâce à toute la communauté qui s’est créée autour de votre blog. J’avais très envie de vous remercier ce jour, car j’ai pris la décision hier soir de commander la robe Hanna Femme à part car j’ai très peu de robes décentes hivernales dans mon dressing et cet après-midi, j’ai choisi de faire un gros tri dans mes vêtements pour ne garder que les plus décents. Je ne suis pas encore totalement satisfaite car j’ai dû conserver quelques pantalons… Mais je ressens une plénitude suite à ce tri, je me sens en accord avec mes valeurs, avec qui je suis.”

Mélody

“Je vous lis depuis plusieurs années, d’abord surprise et même en désaccord j’ai fini par adhéré à la plupart de vos arguments et idées mais dans les faits j’avance tout doucement. Je n’achète plus que des robes ou jupes depuis mais j’ai gardé mes pantalons, j’ai globalement très peu de vêtements. Depuis qu’il faisait beau je portais exclusivement des jupes longues mais il s’est remis à pleuvoir et faire froid et j’ai ressorti un jean… je dois reconnaitre que je me sens moins bien dedans, il est trop grand, la ceinture baille alors que je me sentais tellement légère, belle et respectée en jupe. Il faut que je trouve une solution pour les météos intermédiaires et que je me débarrasse de mes pantalons pour ne plus être tenter de m’enlaidir par conformisme et pseudo-confort. Merci de redire que les débuts peuvent être laborieux, qu’il faut persévérer, réessayer et recommencer. Demain, je remets une jupe !”

Anonyme

“Grâce à vous et Hanna Gas, je ne porte plus que des jupes et surtout des robes depuis le 13 mai dernier, plus d’un mois. Je me sens beaucoup mieux. J’ai du adopter une méthode radicale, c’est-à-dire me débarrasser de tous mes pantalons. Sinon j’aurai été tenté par jour de fainéantise de mettre un pantalon. je dispose de deux jupes, et d’une dizaine de robes. J’ai d’ailleurs acquis une robe femme à part (Diane) récemment sur votre boutique. Elle me va comme un gant, je vous en remercie. Bien qu’il y ait un certain moment d’adaptation, je ne regrette pas mon choix. J’espère en arriver au même stade que vous et dans dix ans et même pour le reste de ma vie ne plus remettre de pantalon. Durant ce mois écoulé, j’ai effectué des activités diverses, et tout cela en robe ou en jupe. Comme quoi, il est possible de tout faire en étant féminine.”

Florence

J’ai découvert Femme à part en janvier 2021 et cela a été une révélation ! Quelques semaines plus tard, vous proposiez le challenge de vivre les 40 jours du carême en jupe ou en robe et je me suis dit pourquoi pas. J’ai trié ma garde-robe, éliminé ce qui était indécent et je n’ai plus remis de pantalon depuis. Cela a changé beaucoup de choses dans ma vie sans être spectaculaire pour autant. Mon mari a eu un peu de mal a s’adapter à des tenues plus longues et plus couvrantes forts différentes de ce qu’on a l’habitude de voir autour de nous mais maintenant, il me complimente régulièrement et trouve mes tenues jolies. Quant à moi, cela a surtout changé ma vision de la vie, de la féminité et de la maternité. Je me sens bien plus à ma place et j’ai compris combien la dimension chrétienne devait habiter chaque aspect de notre vie pour que l’on soit cohérent. J’ai l’impression de “sonner plus juste” et de tendre vers le beau, le bon, le bien même s’il y a des jours plus compliqués que d’autres et qu’il reste beaucoup de chemin à parcourir.

Émilie

J’ai 17 ans et j’ai découvert votre blog/chaîne Youtube il y a environ 1 mois. J’ai grandi dans une famille catholique pratiquante, mais la question du port du voile à l’église et de la longueur des jupes/robes n’a jamais été abordé. Je voudrais donc vous remercier pour votre travail, car vos articles, vos vidéos et votre livre m’ont beaucoup apporté. Je porte désormais une mantille à la messe et je compte faire un effort quant à la longueur de mes jupes et de mes robes. N’abandonnez pas votre travail car il est extrêmement enrichissant !

Anonyme

J’ai aussi découvert votre site Femme à part ces derniers mois et grâce à vous j’ai compris qu’il était temps de changer drastiquement de cap. J’ai commencé par me débarrasser de tous mes pantalons. Débarrasser et non pas mis de côté, car je sais maintenant qu’en temps que femme, la tentation de contourner les règles et de trouver des excuses est très forte. Donc pour éviter tout retour possible en arrière, j’ai jeté tous mes pantalons et je n’ai gardé que mes jupes et mes robes. Puis grâce à vous, j’ai réalisé que la longueur “genou” d’une jupe n’a pas vraiment de sens, vu que la jupe ou la robe remonte lorsque l’on s’assied. Je me suis dit alors que 15, 20 ou 25 cm plus long règlerait le problème et permettrait de garder toujours mes genoux couverts. Je me suis donc débarrassée de toutes les jupes et robes trop courtes. Et là, moment incroyable : je reçois un e-mail de mon chef qui rappelle à tous les employés qu’ils doivent porter des pantalons longs et leur blouse de laboratoire même en été. Je commence alors à me demander si mes jupes longues posent problème et je prends rendez-vous avec mon chef. Il me dit alors qu’il n’y a aucun problème avec les jupes longues, c’est même plus sûr que les pantalons au labo et il rajoute : de toute façon c’est ainsi qu’une femme devrait toujours s’habiller ! Ça m’a fait incroyablement chaud au cœur, je l’ai remercié et je suis sortie de son bureau. Ça m’a encore plus motivée à changer !

Solange

J’applaudis le dur travail que cela doit être de faire fonctionner ce beau site en plus de la création des collections. En tout cas, je veux que vous sachiez à quel point votre mission est primordial pour la sauvegarde de la dignité de la jeune fille et la femme (je le pense vraiment). J’aurais aimé connaître vos site à l’époque où j’étais catéchumène. Cela m’aurait aider à mieux me construire en tant que “nouvelle femme chrétienne catholique” car je viens d’une famille où règne l’athéisme et les désordres en tout genre… Bref, tout ça pour dire que vous êtes en quelque sorte la nouvelle génération de gardiennes des bonnes mœurs (avec Hanna Gas) et de la protection de la jeune fille et de la femme, puisque malheureusement, l’Église paraît absente… Comme vous l’avez déjà dit, la tenue vestimentaire et la manière de se comporter dans le monde pour une femme est une autre façon d’évangéliser. Et cela fonctionne ! 

Sabine

Je tiens sincèrement à vous remercier pour tout ce que vous faites et en particulier pour les derniers podcasts au sujet de la tenue vestimentaire et de leur “catholicité” ! Je vous suis depuis maintenant un peu plus d’un an, et quel soulagement pour moi de lire ou entendre des mots sur ce que je ressens sans savoir moi-même l’exprimer. J’ai 47 ans et suis femme au foyer depuis la naissance de notre fils aîné, il y a 16 ans maintenant… Inutile de vous préciser que je connais le regard dépréciatif, la souffrance de ne pas être comprise, d’être inconsidérée ou mal considérée… Grâce à vous je me sens moins seule et surtout comprise, enfin je me sens capable d’expliquer mes choix et de les assumer, grâce à vos paroles, vos arguments et votre façon si simple pourtant d’en parler… pour tout cela, MERCI !!! Depuis que je vous suis, j’ai beaucoup changé ma façon de m’habiller, aucun pantalon dans ma garde-robe et plus de noir non plus ! Reste un bémol sur la longueur de la jupe… Je me suis toujours sentie mieux en robe qu’en pantalon, cela n’a pas été difficile donc d’enlever les pantalons. Mais beaucoup plus compliqué de trouver des robes décentes non “mémérisantes” ! Grâce à vos conseils j’ai compris ma palette de couleurs et ma morphologie. Je vous remercie encore vivement pour votre engagement pour les femmes, pour votre travail si professionnel, et pour votre dévouement. Prions les unes pour les autres, gardons la foi et l’espérance.

Nadège

J’en profite pour vous remercier pour ce que vous faites, tant votre blog que votre collection. Il y a de nombreuses années que j’ai commencé à avoir une réflexion autour de la tenue vestimentaire (en partant plutôt de l’élégance), notamment en ayant eu pour modèle ma maman qui ne portait que des jupes. J’ai moi-même porté mon premier pantalon au collège. Votre blog m’a permis d’approfondir cette réflexion en y ajoutant l’aspect pudeur et maintenant cela semble tellement logique. Il est tellement plus facile de porter une jupe/robe sans avoir à « tirer » dessus si elle remonte…. Par ailleurs, je dois dire que depuis deux ans où je ne porte quasiment que des robes (quelques exceptions pour le sport ou activités extérieures avec mes élèves), je reçois beaucoup de compliments sur mes tenues. Vos robes remportent d’ailleurs un franc succès même auprès de personnes qui ne sont pas forcément sensibilisées à la décence et/ou à l’élégance.

Marie-Cécile

Je viens de vivre une semaine de vacances en Auvergne et je voulais vous partager ces images de ma semaine en plein air pour vous dire : sur le velorail des volcans d’Auvergne comme sur la colline des dinosaures… je me suis sentie parfaitement confortable en jupe ! Il n’y a encore pas si longtemps, j’aurais forcément porté un pantalon au moins sur le velorail. Il m’a fallu coincer un peu ma jupe sous la selle car il y avait du vent mais aucun problème pour pédaler !  Aujourd’hui, je suis heureuse de me sentir féminine en toutes circonstances et je le dois vraiment à votre exemple ! (Il n’y a plus un seul pantalon dans mes bagages hormis un legging pour pyjama). J’ai presque honte quand je regarde les photos de nos vacances et de nos réunion de famille d’il y a seulement 2-3 ans 👀 je suis soulagée de pouvoir être une mère féminine pour mes filles désormais et je compte bien le rester ! Merci encore pour vos ondes constructrices de bien des choses 

Marie