Culotte de règles : l’essayer, c’est l’adopter ?

De nombreuses solutions s’offrent aux femmes lorsqu’il s’agit de protections menstruelles. Les plus classiques sont les serviettes hygiéniques jetables. Celles qui sont le plus souvent plébiscitées sont les tampons, avec ou sans applicateur. Il y a quelques années, sont apparues les “cup”, réutilisables et donc plus écologiques et économiques. Régulièrement, l’une ou l’autre de ces solutions provoque des scandales, que ce soit pour son prix, son impact sur l’environnement ou encore ses dangers pour la santé de la femme. Je ne vais pas développer ici tous ces aspects, je vous laisse regarder ce documentaire très bien fait sur les risques liés à l’usage des tampons notamment. Aujourd’hui, je souhaiterais vous parler d’une alternative saine, économique, confortable et si simple : la culotte de règles. L’essayer, c’est l’adopter ?

La culotte de règles, qu’est-ce que c’est ? C’est une protection hygiénique pour vos règles. Une culotte spéciale qui absorbe vos flux de sang en toute sécurité. Il y a plusieurs couches de tissus : la première est drainante, la deuxième est en coton absorbant (double épaisseur) et la troisième est une membrane imperméable. Selon la densité de votre flux, vous pouvez en moyenne garder la même culotte pendant 12 heures, en toute sérénité. Après utilisation, vous pouvez la rincer à l’eau froide puis la laver à 30° en machine. Elles sont réutilisables à l’infini, ou presque ! Bien entendu, il faut en avoir au moins 3 pour pouvoir faire un roulement et ne pas tomber en panne de culotte 😉 Pensez bien à les choisir en coton certifié, c’est meilleur pour votre santé !

Quels sont les avantages d’opter pour cette solution pour vous protéger lors de vos règles ? Tout d’abord, leur côté pratique : vous en mettez une le matin, vous la gardez toute la journée. Pas besoin de penser à changer de serviette, à aller aux toilettes avec vos petites affaires, à ne pas savoir quoi faire lorsqu’il n’y a pas de poubelle, etc. Deuxième avantage : le confort ! Vous n’aurez plus l’impression désagréable de porter une couche, ni de serviette qui vous gêne. Troisième avantage : la sécurité. Aucune fuite, même la nuit, vous êtes bien protégée sans avoir peur de salir vos draps, vos vêtements ni quoi que ce soit. Enfin, porter des culottes de règles préservera votre santé, puisque si vous les choisissez en matières naturelles, vous saurez enfin ce que vous portez et ce que vous mettez en contact avec vos parties intimes. Et c’est meilleur pour la planète, puisque vous produirez moins de déchets non recyclables.

Côté économique, vous ne verrez pas forcément une grande différence : cela dépend un peu des protections que vous utilisez actuellement. C’est un petit investissement à la base, mais qui va ensuite vous servir pendant des années ! Selon les marques, il faut compte en moyenne une vingtaine d’euros par culotte. Mais entre les codes promotionnels et les “ventes flash”, vous pourrez vous en sortir pour moins que cela ! Sur 3 ans, cela vous revient à moins de 2€ par mois. Vous vous posez sûrement beaucoup de questions sur ces culottes, voici quelques réponses en anticipation :

  • Non, il n’y a pas d’odeurs. La culotte est faite de telle manière que les odeurs sont bien absorbées !
  • Non, il n’y a aucune sensation d’humidité. La technologie utilisée pour ces culottes permet une absorption rapide et efficace.
  • Non, il n’y a aucune fuite possible. Les culottes sont doublées sur quasiment toute leur surface, vous pouvez dormir tranquille 😉
  • Non, ce ne sont pas des culottes de grand-mère qui donnent l’impression d’être en couche. Elles sont assez simples, c’est vrai, mais seyantes quand même et avec un peu de dentelle pour la petite touche de féminité et d’élégance 🙂

Sur ce site, vous trouverez des culottes qui respectent tous ces critères. Vous avez tout d’abord le modèle Marianne pour les flux normaux, et le modèle Sérénité pour les flux plus importants. N’hésitez pas à me dire ce que vous en pensez et à me faire vos retours !

Ces articles peuvent également vous intéresser : 5 remèdes naturels pour soulager les douleurs des règles et Bien vivre le cycle féminin.

Crédit photo : Pexels et Blinx Underwear.

19 réflexions sur “Culotte de règles : l’essayer, c’est l’adopter ?

  1. Amelie dit :

    hello 🙂 je suggère de prendre au moins une taille au dessus de sa taille normale, c’est un peu petit ^^ (j’ai le modèle Marianne)

  2. Marie dit :

    Il y a un groupe Facebook “Culottes menstruelles” qui permet d’avoir une quantité d’informations précieuses, des retours d’expérience, des listes de marque à ne surtout pas acheter… parce que si si, selon les marques, certaines femmes ressentent de l’humidité ! Je recommande ce groupe pour faire son étude de marché et son choix !

  3. annmy dit :

    Merci pour cet article. Pour ma part, j’utilise les serviettes hygiéniques lavables et comme j’en ai un petit stock, je ne vais pas me lancer maintenant dans l’achat de culottes du règles mais si j’avais vu plutôt cette alternative. Pourquoi pas.

    • Thérèse dit :

      Merci Annmy, c’est vrai qu’il y a aussi l’alternative des serviettes lavables qui est pas mal ! En tout cas je trouve les culottes de règles très pratiques, surtout pour la nuit.

  4. Carole dit :

    Les serviettes hygiéniques lavables sont une très bonne alternative aussi. Personnenellement je les préfère à la culotte menstruelle car c’est plus facile à changer (surtout au début des règles où le flux est plus abondant et qu’il faut changer de culotte en cours de journée…) et aussi à cause de la sensation d’humidité quand on la remet… Je ne sais pas s’il y a une culotte « miracle » mais la mienne en tout cas ne l’est pas 😉 même si j’en suis très contente pour la nuit!
    J’ai trouvé de super serviettes sur le site https://www.plim.fr/fr/ et mes amies en sont très contente aussi 🙂

    • Thérèse dit :

      Merci Carole pour ces indications ! Je pense que cela dépend peut-être du flux de chacune alors… Pour ma part, aucun problème pour « tenir » du matin au soir sans la changer et sans sensation d’humidité !

  5. Marit dit :

    Bonjour, merci pour cet article intéressant !
    je ne suis pas sur Facebook, du coup, si l’une ou l’autre d’entre vous pouvait me dire quelles sont les marques les plus fiables (odeur, humidité), je lui en serais très reconnaissante 🙂
    Travaillant sur chantier une bonne partie de l’année, je suis à la recherche de ce genre de solution hygiénique et confortable : les toilettes de chantier ne permettent pas de changer de serviettes régulièrement, il n’y a pas de poubelles dans ces toilettes (en plus, comme je suis généralement la seule femme dans une équipe d’hommes, je n’ai pas très envie de d’étaler mes écoulements et odeurs intimes devant mes collègues), je suis en gros pantalon de travail et à force de bouger/marcher/travailler dans toutes les positions les serviettes finissent par m’irriter la peau (surtout si je suis trempée par la pluie ou pleine de boue ou de poussière).
    Promis, je vous ferai un retour sur la tenue de ces culottes en milieu “de choc” 😉 bonne journée !

    • Thérèse dit :

      Bonjour Marit, votre retour d’expérience serait intéressant en effet ! Mais les culottes pourraient vraiment convenir à votre situation je pense. Je vais aller jeter un œil sur le groupe Facebook 😉

  6. Jeanne83 dit :

    Merci pour cet article,je me lance avec cette marque. J ai commandé un lot de 3 et on m’a proposé ds la foulée un autre lot à moitié prix. J en aurai donc 6. Offre intéressante ! Merci Thérèse

  7. Elisabeth dit :

    Bonjour Thérèse,
    Merci pour cet article.
    N’étant pas non plus sur facebook, je suis intéressée par votre retour sur les conseils donnés dans le groupe spécifique.
    Merci beaucoup et bonne journée

    • Thérèse dit :

      Bonjour Elisabeth, pas de problème, dès que je suis acceptée sur le groupe si j’y vois des choses intéressantes je les partagerai ici ou dans un article dédié !

  8. Thérèse dit :

    Commentaire d’une lectrice sur Facebook qui pourra peut-être vous intéresser :

    Je pense que la culotte menstruelle est un bon allié des femmes en jupe en été, tandis qu’avec des collants elle peut devenir un casse-tête (et en pantalon ce n’est pas beaucoup
    mieux). Pour cette raison, dans le cas d’une tenue d’hiver elle ne vaut le coup à mon avis que si l’on est femme au foyer et avec le temps de se changer tranquillement, ou sinon, en complément de la cup comme surcroît de sécurité et afin de pallier ce même inconvénient pratique de cette dernière : la difficulté d’utilisation hors de chez soi. Ou alors seulement en fin de cycle. Elle est en effet, tout comme la cup, décevante utilisée seule en cas de flux abondant et assez idéale en cas de flux léger.
    Pour une femme mariée, il faut compter qu’elle rend notre aspect plus présentable dans l’intimité que les serviettes jetables ou lavables, et qu’elle peut permettre de sauver un peu son style la nuit notamment… mais elle est moins esthétique et montrable tout de même qu’une lingerie normale (portée avec tampons, cup ou protections très discrètes) puisque, même plus soignée comme le sont les Réjeanne, elle reste une culotte emboîtantes et un peu rembourrée.
    Je ne m’y abonnerais pas en toute circonstance, mais je recommande de tester pour trouver sa place en fonction de notre mode de vie et de nos priorités à chacune ; à mon avis elle est une option complémentaire intéressante pour beaucoup de femmes, et la solution pour certaines.

  9. Vinciane dit :

    Merci Thérèse pour cet article intéressant.
    Il mériterait une suite sur un thème très proche : ne faut-il pas éviter d’utiliser des tampons ?
    Ce corps étranger a t’il sa place en nous, non seulement en termes toxicologiques ou écologiques mais aussi plus philosophiquement, en tant que chrétiennes ?
    Adolescente, ma mère nous les avait interdits. Je suis donc restée aux serviettes, par conviction et habitude.

    • Thérèse dit :

      Merci Vinciane pour votre commentaire ! À vrai dire j’ai mis, au début de l’article, un lien vers un documentaire très intéressant sur les tampons et leurs dangers, je pense qu’il est suffisamment explicite 🙂 En tout cas, je suis d’accord avec vous !

  10. Vinciane dit :

    Encore un commentaire : j’ai un problème avec la couleur. Mes sous-vêtements sont blancs et je voudrais (mon mari aussi) les conserver blancs. Outre mon manque de goût pour le noir, je trouve que le blanc me rapproche de la Sainte Vierge. Je reste donc sur mon choix de la serviette.

  11. Jeanne83 dit :

    Plaidoyer en faveur des sous-vêtements noirs : 1/ quand on est indisposée, ça me semble plus adapté.
    2/ pour celles qui utilisent la méthode Billings pour espacer les naissances, il vaut mieux porter du noir pour examiner les pertes. Pardon pour les détails techniques pas très glamour 🙂

Laisser un commentaire