Doit-on mettre en avant son ventre de grossesse ?

Cet article a été écrit par une fidèle lectrice, mère de plusieurs enfants, que je remercie.

Si vous pratiquez la modestie et l’élégance au quotidien, vous savez que les vêtements moulants sont la quintessence de l’immodestie et de la vulgarité ; en plus d’être indécents, ils sont généralement de fort mauvais goût. Toute femme à part se doit de les fuir ; en effet, ils exposent à la vue ou a l’imagination de tous, la partie charnelle de la femme, en révélant ses formes et en dévoilant “ce qui doit rester caché” comme le dit le Cardinal Mindszenty. Or le temps de la grossesse est un temps où les formes féminines changent avec surtout un ventre qui s’arrondit considérablement. Doit-on cacher cette forme comme on le fait pour les autres ? Doit-on au contraire le mettre en avant comme un étendard car il est le signe visible de notre maternité ?

S’il est évident qu’il est un tantinet “janséniste” de penser que le ventre de grossesse fait partie des formes propres à éveiller la concupiscence chez autrui et donc qu’il faut le cacher honteusement, il n’est pas non plus bienséant ni de bon goût de l’exhiber sans aucune retenue, et de façon peu esthétique. À notre époque naturaliste où la femme est idolâtrée, on voit fleurir, notamment sur les réseaux sociaux, des images totalement indécentes de ventres exagérément moulés ou dénudés, quand ce ne sont pas des femmes enceintes entièrement nues. Ce ventre devient un symbole, une gloire personnelle, égoïste, la conquête ultime de chaque femme. C’est tout simplement nier que la maternité est une réalité qui nous dépasse, même nous qui sommes destinées à porter la vie ; une réalité qui nous transcende, où le divin et l’humain se rejoignent en une mystérieuse communion, où la femme devient une sorte de tabernacle vivant.

Cet aspect quasi mystique de la grossesse est totalement occulté aujourd’hui, et un tel état d’esprit transparaît dans la façon de se vêtir (ou de se dévêtir) au cours de ces fameux 9 mois. Une maman à part va, au contraire, naturellement se tourner vers des vêtements capables d’exprimer cette double signification du ventre de grossesse. Le ventre doit pouvoir dire en quelque sorte : “Voyez, je porte un nouvel homme qui un jour intégrera la société ; mais avant tout je suis le temple sacré, le gardien jaloux d’une vie, et nul intrus n’a droit d’y accéder”. Fuyons les vêtements qui moulent le ventre à l’excès, de toutes façons ce genre de vêtements moulent aussi la poitrine et les fesses… Tournons-nous vers des vêtements beaux et décents, en adéquation avec notre vision catholique de la maternité. Loin aussi de vouloir ressembler à des sacs informes, privilégions les vêtements mettant discrètement en valeur notre ventre de grossesse sans jamais l’exhiber grossièrement.

Quelques idées : une tunique, une blouse ou une robe ample, avec une ceinture et hop ! Simple, joli, original, décent ! Personnellement j’aime aussi beaucoup les robes taille empire, auxquelles on associe une ceinture drapée : on obtient ainsi une tenue un peu plus habillée. Il est malheureusement difficile de trouver des marques qui proposent des vêtements de grossesse parfaitement décents. Le seul conseil que je peux vous donner c’est d’être à l’affût : en fonction des collections, j’ai pu trouver de jolies pièces chez Vertbaudet ou Envie de Fraise. N’hésitez pas à communiquer vos bons plans en commentaire ! S’il y a bien une tranche de vie où il convient d’adopter une tenue décente voire recueillie, c’est bien celle où notre Créateur nous associe directement à sa puissance de Vie. Soyons en persuadées, reconnaissantes, et agissons en conséquence ! 

Ces articles peuvent également vous intéresser : Rester élégante et décente en allaitant et Où trouver des robes de grossesses belles & décentes ?

Crédit photo : Pexels.

7 réflexions sur “Doit-on mettre en avant son ventre de grossesse ?

  1. Rose dit :

    Bonjour Thérèse
    Merci de ce sujet très intéressant. Je voulais aborder un autre point qui me concerne particulièrement. Je suis une maman qui a donné la vie dans l’adoption et je me suis parfois sentie blessée par l’exposition un peu exagérée de ce ventre maternel. Je comprend la joie et l’abondance qu’il évoque mais il ne faut pas oublier qu’il peut aussi être source de peine pour d’autres. J’ai l’exemple en ce moment dans mon entourage d’une jeune fille de 18 ans élevée chrétiennement mais qui a choisi de vivre une grossesse à ce jeune âge. Au delà du fait que je suis désolée de ce choix pour de nombreuses raisons qui nous semble évidentes, je suis gênée de l’exposition sans honte de son ventre. Elle est heureuse tant mieux mais pour moi le fait de l’assumer avec cet aplomb est une indécence dans sa situation particulière. J’avoue avoir ressentie un sentiment qui s’apparente à de l’injustice. Pourtant rassurez vous je suis tout à fait heureuse et comblée de ce que le Bon Dieu m’a donné dans la vie: deux enfants magnifiques grandes sources de joies, mais c’est ainsi et je saurais même pas trop l’expliquer.

    • Thérèse dit :

      Bonjour Rose, et merci pour ce témoignage ! Je suis tout à fait d’accord, et c’est bien expliqué aussi dans l’article, avec le fait qu’il ne s’agit pas de se cacher, mais ne pas s’exhiber non plus et manquer de décence !

  2. Thérèse dit :

    Message reçu sur Instagram : “Bonjour Thérèse, Je te remercie pour ton dernier article sur la mise en valeur du ventre pendant la grossesse . J’avoue m’être beaucoup posé la question surtout dans le milieu professionnel. Pour ma grossesse actuelle je porte des vêtements de grossesse amples dans lesquels je suis à l’aise . Et au travail on m’a demandé si j’avais perdu mon bébé car on ne voyait jamais mon ventre rond 😭 De plus, je me suis presque disputée avec des amies qui ne comprenaient pas que je ne veuille pas faire la sacro-sainte séance de photo à moitié nue avec une robe vaporeuse qui ne cache rien tout en dévoilant un énorme ventre rond 😂 je trouve ça complètement indécent et je ne comprends pas qu’on puisse afficher des photos de soi ainsi chez soi … je ne m’imagine pas recevoir mes beaux parents avec une photo de moi à moitié nue dans le salon … et de plus si on devait refaire ça à chaque grossesse je n’imagine pas la facture à la fin … mais aujourd’hui la grossesse est tellement un aboutissement dans la vie d’une femme qu’il faut absolument marquer ça par une séance photo ou la femme sera une sorte de « déesse mère » magnifiée”

  3. Marica dit :

    Bonjour Thérèse, je suis entièrement d’accord avec vous !! En plus du côté indécent et vulgaire, je trouve qu’exhiber son ventre en le moulant, c’est en quelque sorte irrespectueux pour le bébé que l’on porte : en dévoilant son corps de femme enceinte, on ne se dévoile pas seule, on dévoile aussi en quelque sorte un petit être qui n’en demande pas tant, on méprise sa vulnérabilité, son identité et son unicité. J’imagine que toutes les femmes qui le font ne pensent pas forcément si loin, mais c’est l’impression que cela dégage, je trouve !

  4. Jean dit :

    Bonjour,j’ai trouvé un site qui parle de la modestie chrétienne et qui a une vision sur le port du vêtement un peu différente de la vôtre.Par exemple,sur ce site il est dit que la robe ou jupe doit couvrir même les mollets et pas seulement les genoux,en se référant à la tradition catholique d’il y a un siècle.Vous pourriez y apprendre beaucoup de choses: https://www.modestiecatholique.com/

Laisser un commentaire