Une femme catholique peut-elle faire du yoga ?

C’est sur le canal Telegram de Femme à part que la question a été posée récemment, par l’une d’entre vous, qui souhaitait savoir si la pratique du yoga était compatible avec la foi chrétienne. Je vous partage ici un certain nombre de réponses qui ont été partagées à ce sujet, la réponse étant : non, ce n’est pas compatible. N’hésitez pas à lire l’article pour en savoir plus 🙂

“Pour avoir plusieurs fois réfléchi à la question et avoir fait quelques séances moi-même, la réponse est clairement non. Chaque position a un objectif spirituel bien précis. Ce n’est absolument pas un simple sport ni une hygiène de vie ou encore moins une philosophie. Peu importe que le professeur qui l’enseigne ait conscience ou non de cette part ésotérique, les effets restent les mêmes. Le yoga est une prière de position, non chrétienne qui a des conséquences sur l’âme. J’ai longtemps cru que l’on pouvait distinguer la position de sa portée spirituelle mais cette distinction n’existe que dans nos esprits occidentaux. De la même manière qu’embrasser une croix, même sans savoir pourquoi, a des conséquences spirituelles, de même le yoga influe sur notre for intérieur. Certains pratiquants de longue date peuvent témoigner des effets néfastes.”

“J’ai été professeur de yoga pendant 6 ans, et je peux vous assurer que le Yoga n’est PAS compatible. Les postures et la respiration en Yoga n’ont qu’une seule finalité : préparer le corps à être assez souple et fort pour tenir la posture assise de méditation pendant des heures. La méditation a un seul but : unir le soit à l’Atman, ou grand Tout aussi appelé Dieu. Il s’agit ni plus ni moins par la volonté humaine de s’unir a Dieu par soit même. Vous voyez à quel point c’est dangereux !”

“Tout ce qui se passe au niveau du corps a une influence sur l’âme. Tout ce qui se passe dans l’âme a une influence sur le corps. Les deux sont indissociables. Avec à prendre en compte que le corps a tendance à nous entraîner là où il faut pas avec une grande facilité si on n’y prend garde. Le yoga est clairement une spiritualité. Forcément du paganisme. Les mouvements sont conçus dans ce sens. Ainsi, cela aura des conséquences directes sur l’âme. Le fait d’agir sur le corps de cette manière vous fera “avaler” à votre insu à votre âme quelque chose de contraire. Vous voulez faire des étirements ? Faites ceux que font les sportifs. Ou encore ceux préconisés par des kiné. C’est recherché dans un but purement médical, c’est bénéfique. Pourquoi dans le catholicisme, il y a génuflexion, inclinations, prière à genoux, mains jointes, signe de croix, parfois prostration ? C’est que les mouvements du corps sont importants. Ils signifient quelque chose. Un signe de croix met en fuite le démon par exemple. Et pendant la messe, chaque geste du prêtre est mesuré, et a une signification importante. Ce n’est pas pour le “folklore” ou faire beau, l’expérience l’a démontré.”

“Les vrais enchaînements de posture de yoga sont une pratique spirituelle qui vise à fondre votre énergie et votre être avec celle du grand tout…et ça fonctionne qu’on le veuille ou non. Ces enchaînement de postures ont été révélé aux tout premiers yogi par des esprits durant des séances de méditation profonde (autrement dit un état de conscience modifié) et donc potentiellement par des démons. Et vu certains témoignages effectivement ça peut lisser toute votre personne et vous rendre complètement déconnecté de vos émotions. Donc attention.”

“Plusieurs exorcistes le disent, en parlant par expérience (dont l’exorciste de Rome, Gabriel Amorth). Et oui, vous pouvez regarder les conférences du Père Verlinde, très instructif ! Je vous recommande sa chaîne YouTube, au passage, si ce sujet vous questionne 🙂 On avait dit au maître Hindou que suivait le Père Verlinde avant sa conversion : “les occidentaux font du yoga pour se détendre, sans le côté spirituel”. Le maître Hindou a été pris d’un fou rire, puis a répondu : “cela n’empêchera pas le yoga de faire son effet.” Je crois que tout est dit… 😅”

“Dans le doute, abstenez-vous. Si vous voulez vous étirer, faites du streching. En sport, si vous voulez une remise en forme, je vous conseille les cours en ligne de Julie Pujol (cardio, fitness et étirements), c’est grossesse compatible, ça fait un bien fou, génial pour le périnée et même mon mari a vu le changement physique apporté. Ce n’est pas parce que vous connaissez la personne qui le fait que c’est fiable pour autant. Je connais une personne humainement géniale, catho pratiquante mais qui fait des soins énergétiques (elle en fait même par téléphone), bah ça reste une pratique ultra sulfureuse et bizarrement elle n’a jamais suivi mon conseil d’en parler au curé de sa paroisse. Dans le livre Peut-on se libérer des esprits impurs, le yoga fait partie des pratiques à éviter.

“Le yoga n’est non seulement pas nécessaire mais assez risqué spirituellement” : tout est dit, soyons prudentes, d’autant plus que la pratique du yoga n’est absolument pas indispensable pour avoir une bonne hygiène de vie et se sentir bien dans son corps !

Ces articles peuvent également vous intéresser : Ralentir pour mieux vivre : savourer l’instant présent et Avoir une meilleure estime de soi et de son corps

Crédit photo : Pexels.

12 réflexions sur “Une femme catholique peut-elle faire du yoga ?

  1. Fashion dit :

    Je pense qu’il est important de distinguer les mouvements sportifs issus du yoga qui ne sont pas mauvais en eux-mêmes mais c’est la philosophie derrière qui l’est! Par conséquent faire les mouvements sans rentrer dans la spiritualité yoga est faisable pour une catholique! Après c’est différent de participer à un cours ou le professeur prône cette spiritualité et nous y conduit!

  2. Ness dit :

    C’est bien d’avancer un avis, ça serait encore mieux de l’appuyer avec de solides arguments scientifiques et religieux ( des liens vers des études serieuses sur le sujet par exemple) , car un avis sans arguments n’a aucune valeur.

  3. Marie dit :

    Merci pour cet article… J’avoue avoir été trop « légère » avec ce sujet, pensant justement faire la distinction entre les postures et la spiritualité. Le but est clairement d’influencer notre conscience (pleine conscience, conscience modifiée…). Nous avons trop l’esprit matérialiste, et nous oublions que le diable ne peut pas entrer directement dans notre âme et notre intellect mais que nos sens sont un conducteur, les portes de l’âme en quelque sorte. Il est intéressant de voir que tous les noms des postures sont en sanskrit, la langue « sacrée » hindoue. Le yoga est directement issu du diable et a une fonction en soi. Il existe beaucoup d’autres disciplines sportives qui permettent de se relaxer et de s’étirer, sans aucune portée spirituelle.
    Pour finir, une personne que je suivais il fut un temps sur Youtube (sportive) et qui est devenue totalement ésotérique (« retraites spirituelles », yoga, chamanisme etc…) expliquait qu’au cours d’un rituel chamanique où le yoga occupait une place centrale pour ne pas dire totale, elle avait ressenti une extase, était entrée en transe et ne contrôlait plus ni ses émotions ni ses sensations (elle parlait même d’orgasme, désolée mais je pense que ce détail est important). Bien sûr cette personne n’y voit aucun mal, et elle ne parle jamais de spiritualité, d’esprits ou de quoi que ce soit. Elle voit tout ça comme du développement personnel, il n’est jamais question ni de l’au delà, ni de Dieu, ni d’une quelconque présence d’esprits… Le corps serait en train de livrer tous ses secrets, ce serait la clé du bonheur. Or cela n’intervient que sous forme de rituel, dans des postures et des enchaînements précis. C’est donc bien qu’il y a un but derrière tout cela… Soyons extrêmement prudents !!

  4. Marie dit :

    Merci Thérèse pour cet article très pertinent.
    Pour tous ceux qui souhaiteraient approfondir le sujet, je vous invite vivement à acheter et lire la très sérieuse plaquette de l’Action Familiale et Scolaire, pour 3€, chez Chiré : La méditation transcendentale ( yoga, zen, ect…)

    Sommaire :
    Philosophie du yoga
    L’ascèse du yogi
    Du refus de la création au vide dément
    De la fascination magique à l’initiation
    Du mantram au pouvoir d’asservir
    Faux « trésors spirituels »
    La « tradition primordiale »
    Le triomphe de Satan
    Le loup déguisé en berger
    Un mal largement répandu dans l’Eglise

  5. Gene dit :

    Merci pour ce rappel utile car ce sujet est trop souvent méconnu des catholiques. Il me semble qu’une bonne alternative serait les cours de pilates, j’en ai suivi quelques uns, cette méthode m’a semblé pour le coup purement physique, sans aspect spirituel. (J’espère que c’est bien le cas !)

  6. Nina dit :

    Merci à Lulu pour la video du fr. Paul-Adrien, très claire et avec des fondements bibliques et théologiques extrêmement pertinents.

  7. ange dit :

    merci beaucoup. cela faisait des mois que j’hésitais et tu m’as convaincue. Je venais juste de trouver un cours pour la semaine prochaine. la je viens de faire une recherche pour un coach sportif pour un cours collectif de gym douce et de renforcement musculaire. Sois bénie

  8. Lili dit :

    Bonsoir j’ai moi même fait pas mal de yoga pensant ne pas adhérer à la philosophie mai en écoutant le père Verlinde parlant de cela j’ai compris que même si je n’adhère pas j’ouvre des portes à des choses que je ne maîtrise pas… écoutez ses conférences, il était dans des monastères boudhistes et s’est converti et a un discours très censé.

  9. Sab dit :

    Bonjour,
    Je suis musulmane et un imam ( spécialisé en médecine prophétique) a fait récemment la même mise en garde sur ces pratiques de  » médecine douce » telles que le yoga, la sophrologie, l’hypnose ( dérivées aussi) et tous ces dérivés et ils sont nombreux.
    Il a expliqué à peu près la même chose , ces pratiques viennent du bouddhisme et de l’hindouisme et font appel à des divinités des croyances polythéistes. Les positions ne sont pas anodines et ouvrent certaines portes vers la possession etc…( cette notion de chakras est très bizarre…). Il a abordé aussi les drogues pour accéder à des états seconds durant ces rituels( car oui il s’agit bien de rituels qui appelent des entités…)
    Votre article est très intéressant pour moi car il rejoint vraiment son développement.
    Il est difficile pour des Croyants de nos jours de s’y retrouver dans toutes ces pratiques ésotériques que l’on essaie de nous vendre de façon innocente. Lorsque l’on creuse on découvre beaucoup de choses malsaines…
    Au plaisir de lire d’autres perspectives intéressantes.

Laisser un commentaire