Être une femme et rester pure durant ses fiançailles

“Depuis quelques années je fréquente un jeune homme, et nous allons encore devoir attendre quelques années avant de nous marier (j’ai 20 ans). Nous sommes bientôt fiancés. C’est très humain malheureusement mais le temps se fait long et l’idéal de pureté peut se révéler assez dur à tenir. De plus, je ne me retrouve pas du tout dans les livres etc… que j’ai lus au sujet des fiançailles, car la femme est presque toujours représentée comme n’ayant “pas de désir” ou n’étant pas “très portée à tomber” à ce niveau là, contrairement à l’homme. Je pense (et constate) que c’est bien la réalité dans la grande majorité des cas, mais malheureusement pas dans le mien. En effet, la pureté a toujours été un point très faible chez moi, et très dur à maîtriser dans cette relation. Auriez-vous des lectures plus appropriées à me conseiller, ou des conseils à me donner, grâce à votre expérience de femmes mariées, pour beaucoup ? Comment gérer ce côté qui parfois me fait me sentir différente des autres femmes et ne pas comprendre certains discours à ce sujet ?”

Cette question a été posée sur Telegram (pour nous rejoindre là-bas et participer à nos discussions sur plein de sujets différents, cliquez ici !), voici une partie des réponses reçues que je trouve très intéressantes 🙂

“Est-ce que le futur fiancé a les mêmes faiblesses ? Si oui, fixez-vous un règlement à deux. Par exemple, définir un rendez-vous pour se voir à l’avance avec une activité choisie en avance pour ne pas laisser place à l’oisiveté et donc aux occasions de chutes. N’hésitez pas à en parler a votre confesseur. (…) Dites-vous que c’est donc une grande responsabilité pour vous et votre fiancé n’en sera que plus admiratif s’il a les mêmes aspirations que vous
Malheureusement ces choses sont irréversibles, une fois l’acte posé on ne peut plus revenir en arrière et on ne pourra plus retrouver ce qui a été perdu… Pensez qu’il ne faut pas ternir vos fiançailles, vous serez fière de vous une fois mariée. Je recommande aussi la prière de Saint Joseph pour la pureté. Enfin, dites vous qu’il s’agit aussi d’un entraînement en vue du mariage car peut être qu’il faudra des périodes de continence et si l’on s’est habitué à ce sacrifice pendant les fiançailles il sera plus facile de le renouveler.”

“Votre message me touche car il me rappelle un peu ce que j’ai vécu. J’étais aussi agacée de lire dans les livres que la femme devait faire attention à protéger la chasteté de l’homme mais jamais rien pour la femme, comme si elle ne pouvait pas être tentée de ce côté-là elle aussi. Comme vous, j’avais l’impression d’être différente, voire bizarre ! Comme il a été dit, je vous conseille d’éviter les occasions dangereuses : ne jamais vous retrouver seuls dans un endroit, surtout la nuit et en tous temps, faire attention à vos marques d’affection (sans tomber dans une crainte obsédante non plus !). N’hésitez pas à en parler à votre futur fiancé (mais vous le faites peut-être déjà) et à lui dire tout simplement si certaines situations sont particulièrement gênantes pour vous. Apprendre à maîtriser vos gestes d’affection avant le mariage est un bon entraînement pour rester chaste après le mariage lorsqu’il faudra parfois pratiquer la continence. Je disais un Je vous salue Marie tous les jours pour que la Sainte Vierge nous garde toujours purs. La Sainte Vierge protège toujours ceux qui veulent garder cette belle vertu. Je rejoins tout à fait les conseils quant à la réception fréquente de la confession et de la communion.”

“Je me retrouve un peu dans votre témoignage, nous avons attendu 3 ans de relation (dont un an et demi de fiançailles avec 6 mois séparés par un stage et un confinement) avant de pouvoir nous marier du fait de la fin des études. Je me suis mariée pendant mon dernier stage, et depuis je me sens beaucoup mieux que pendant les longs mois de lutte pour la chasteté. Ça a été très dur pour nous, mais ça ne nous a jamais éloigné car nous nous battions ensemble. Nous avons découvert que même en perdant des batailles, nous pouvions gagner la guerre, et pour moi la confession a été pleine de grâces. Vous avez déjà eu plusieurs sages conseils, voilà quelques choses très pratiques qui peuvent aider :
• apprendre à connaître votre cycle menstruel, pour mieux appréhender les fluctuations de votre désir de proximité physique et émotionnelle (et c’est un énorme plus si vous vous mariez jeune et avez besoin d’attendre un peu avant d’avoir des enfants)
• user de beaucoup de prudence en évitant d’être trop seuls, en particulier quand ça fait un moment que vous ne vous êtes vus (j’ai gentiment appelé ça l’effet ‘élastique’, quand on s’éloigne, les retrouvailles nous rapprochent facilement trop)
• de même par prudence, partagez honnêtement avec votre amoureux lorsque vous sentez une attirance forte ou une résolution faible en engageant sa responsabilité et son amour pour vous. Par ex : ‘là maintenant, je ressens beaucoup de désir pour toi, par amour pour moi, te sens-tu capable de m’empêcher de perdre la raison ?’. Tant que l’un des deux garde la tête froide, vous vous en sortirez, ce sont les situations où les deux sont faibles en même temps qu’il faut fuir à tout prix (prendre en compte le fait d’être seul, fatigué, très amoureux, ou plein de désir).
la présence et la prière d’amis proches est une grande aide, n’hésitez pas à la solliciter régulièrement et à partager vos difficultés avec des amis choisis.
prendre le temps d’apprendre les enseignements de l’Église sur le mariage, la sexualité, la chasteté, etc, pour comprendre en quoi c’est magnifique, normal, et humain de ressentir tout ça.”

“Quand j’étais petite, ma maman nous faisait réciter chaque matin un Pater en l’honneur de St Jean l’évangéliste, l’apôtre préféré de Jésus, pour garder la pureté de cœur, d’esprit et de corps. Ensuite j’ai continué de la réciter avec mon fiancé et maintenant je conseille à mes enfants de le dire chaque jour. Le temps des fiançailles est plein de tentations. Protégez-vous avec le bouclier du ciel et le recours fréquent aux sacrements. Bon courage pour garder ce temps d’attente pur.”

“Premièrement, je te conseille de prier le chapelet chaque jour. Avant chaque chapelet, tu peux confier ta relation à Marie et prier pour la maintenance de votre pureté car Marie est la reine des vierges. Vous pouvez aussi prier la neuvaine pour la pureté à Sainte Maria Goretti ensemble. C’est une martyre de la pureté. Et vous pouvez encore consacrer votre relation amoureuse à la Vierge Marie (il existe une prière pour ça). Dès le moment où les tentations arrivent, regarde Jésus attaché à la croix et baise ses pieds (dans ton imagination) et prie Jésus et Marie pour qu’ils donnent la force et la grâce de surmonter la tentation. Essaie d’être unie avec Jésus et Marie le plus souvent possible au cours de la journée (être consciente de leur présence suffit déjà). Deuxièmement, je te conseille de jeûner chaque mercredi et vendredi (s’abstenir de viande et avoir juste un repas chaud par jour et deux petits repas) car cela permet de maîtriser ses désirs physiques et car la prière monte vers Dieu quand on jeûne. Et tu peux choisir aussi d’autres activités qui occupent ton esprit et ton physique et pendant lesquelles tu pourras maîtriser les désirs charnels.”

“Je crois que c’est un peu un mythe que les femmes sont plus “froides” que les hommes, il suffit de parler aux femmes pour s’en rendre compte. C’est peut-être que c’était très longtemps un sujet tabou pour les femmes, et que les femmes sont tout autant portées sur la chose (heureusement pour l’espèce humaine), mais d’une façon différente et complémentaire, tout simplement. Nous nous sommes rencontrés très jeunes, avons dû attendre pendant pas mal d’années, et avons reçu le conseil de ne pas être seuls, et de nous voir en famille (sauf lieux publics évidemment, où ce n’est pas un problème). Cela nous a réussi. Vu vos circonstances, j’aurais tendance à ne pas reculer le mariage pour cause d’études, car vous pouvez étudier en étant mariée, et le plus important c’est que votre mari ait une situation. Il est bon de se marier assez rapidement s’il n’y a pas d’empêchement. S’il vaut mieux prendre votre temps pour être bien sûrs de vous et bien préparer le mariage, c’est autre chose et c’est très bien ! La vertu de prudence est très importante : ne pas attendre inutilement pour se marier, mais aussi ne pas se précipiter dans le mariage… c’est tout un art 😉”

Merci à toutes pour vos témoignages et partages d’expérience ! N’hésitez pas à compléter en commentaire 🙂

Ces articles peuvent également vous intéresser : Comment vivre des fiançailles chrétiennes ? et La vertu nous rend paisibles, douces et fortes

Crédit photo : Pexels.

10 réflexions sur “Être une femme et rester pure durant ses fiançailles

  1. Fabrice dit :

    Bonjour Thérèse,
    Merci pour ce très bel article ! 🙂
    Il existe un bon livre qui s’intitule Avant le mariage du Père Louis Blanc où il donne beaucoup de conseil pour rester pure jusqu’à ce grand jour. Il recommande de ne pas avoir de baiser prolonger, d’éviter tout contact entre les épaules et les genoux et de se tenir par la main.
    Un autre conseil que j’ai lu. Il faut dire la courte prière ” Ô Marie conçue sans péché, priez pour nous qui avons recours à vous “.
    Sainte Justine a repoussé la tentation contre la pureté par un beau signe de Croix.

    Je vous souhaite à toutes une très belle fête de Tous les Saints ! 🙂

  2. Marie dit :

    Bonjour Thérèse,

    c’est la deuxième fois que je lis dans vos articles le conseil de se former sur la connaissance de son cycle menstruel.
    Pourriez-vous nous indiquer un ouvrage adapté ?

    Bien à vous

  3. Cyrille dit :

    Merci pour cet article qui va certainement rassurer bon nombre de femmes mariées ou de fiancées!
    Pour ma part, j’ai pensé que les femmes étaient moins sujettes à ce genre de tentation longtemps après mon mariage… jusqu’à ce que je réalise que je tombais fréquemment, sans même m’en rendre compte.
    Je ne suis pas encore débarrassée de ce problème, et je recours fréquemment à la grâce de la confession (même si c’est très gênant d’en parler). J’estime être sur un chemin, le même peut-être que les hommes font à partir de leur adolescence quand ils commencent à travailler sur leur maîtrise de soi.
    J’en ai parlé à mon mari, mais malheureusement il ne voit pas où est le problème. Je me suis également confiée à mon directeur spirituel, ainsi qu’au téléphone avec une personne du CLER qui m’a aidée à mettre des mots sur ce que je vivais.
    Je m’efforce de décider fermement de ne plus pécher (et de me souvenir de cette résolution quand la « chair » veut prendre le dessus). Je limite certains gestes et refoule certaines imaginations.
    Pour ma part, je recours efficacement à Saint Joseph par cette courte prière: « Saint Joseph, terreur des démons, ayez pitié de moi ». C’est redoutable dans tout combat spirituel!

  4. Amélie dit :

    Merci pour cet article, si important, et pour ces beaux témoignages!
    Mon mari et moi avons vécu 6 ans de relation chaste avant de pouvoir nous marier.
    S’il y a une petite chose que je pourrais ajouter à ces excellents conseils (même si chaque couple est différent) c’est de faire attention à ce que la chasteté ne repose pas toujours sur les épaules de la jaune femme (suivant justement cette idée reçue -et souvent fausse- qu’elle aurait moins de désir). Car sinon, à force, elle va s’habituer à se réfréner systématiquement, se verrouiller d’une certaine manière, et au moment du mariage, cela risque de poser de gros problèmes quand exprimer sexuellement son amour sera « permis », car elle aura beaucoup de mal à se laisser aller (et elle risque d’avoir développé un ressentiment pas toujours conscient envers son fiancé, qui va poser problème à ce moment là).
    Alors, messieurs, sachez offrir votre tempérance à votre chère et tendre! Exprimez-lui votre désir mais montrez lui aussi que vous pouvez le dominer, afin qu’il y ait aussi un peu de place pour le sien.
    Vous en récolterez les fruits après le mariage!

  5. Fabrice dit :

    Bonjour Cyrille,
    Vous pouvez également dire la prière de Saint Joseph pour obtenir la pureté ainsi que la prière à Saint Michel Archange.🙂

Laisser un commentaire