Soulager les douleurs pré-menstruelles et le SPM

Dans ce podcast, je parle du livre Trésors de femme !

“On regroupe sous le terme de “syndrome pré-menstruel” ou SPM l’ensemble des symptômes physiques et psychologiques qui surviennent avant les règles et disparaissent avec celles-ci“. Selon les femmes, ils peuvent être plus ou moins forts et plus ou moins présents : irritabilité, seins douloureux, dépression voire pensées suicidaires, douleurs pelviennes, ballonnements, acné, crampes, diarrhée, sautes d’humeur, stress, mauvaise humeur, anxiété, rétention d’eau, pulsions alimentaires, maux de tête, fatigue, troubles du sommeil. Cette période du cycle n’est pas facile à vivre lorsque le SPM est fort. Beaucoup de femmes peuvent se sentir démunies devant ces symptômes, sans savoir comment les soulager.

La première chose à faire pour se sentir mieux, est d’essayer d’identifier ces symptômes pour mieux les accepter et les vivre. Ce n’est pas une recette magique, mais le fait d’apprendre à détecter telle saute d’humeur, telle douleur physique, et la relier au moment où vous êtes dans votre cycle menstruel, peut vous aider à accueillir plus facilement ces symptômes plus ou moins désagréables. Il s’agit aussi d’être plus indulgente envers vous-même et d’adapter vos activités aux besoins de votre corps. Dans la période qui précède les règles, il est souvent nécessaire de ralentir le rythme et de se reposer, de prendre soin de soi et de se ressourcer au calme.

Un deuxième moyen de mieux vivre ce SPM est aussi d’en identifier les causes. “Elles sont multiples : un stress physique ou psychique, des carences nutritionnelles ou des régimes alimentaires, un déséquilibre thyroïdien ou métabolique, un déséquilibre des hormones sexuelles féminines, les hormones de synthèse (pilule), un déficit en magnésium”. Identifier les causes de ce SPM va vous aider à mieux en soulager les symptômes. Pensez notamment à “avoir une alimentation équilibrée et variée, en limitant les sucres, les produits laitiers et les produits animaux. Consommez des aliments riches en magnésium (noix, graines, amandes, légumineuses, chocolat), en oméga-3 (maquereaux, sardine) et calcium (tofu, soja, amandes, thym, basilic, cannelle, cumin), de l’onagre, sans oublier d’avoir un apport optimal en vitamine D. Réduire le sel, le café, et le vin”. Il est aussi possible de demander un bilan sanguin à son médecin, ou de travailler sur le rééquilibre hormonal. Il faut aussi apprendre à gérer ses émotions. Dans cet article, vous trouverez quelques idées pour soulager les douleurs des règles, mais qui peuvent également s’appliquer au SPM.

Enfin, il s’agit de prendre conscience de tout ce qui peut perturber notre cycle de façon générale, et influer par-là même sur le SPM. “Plusieurs facteurs peuvent causer des dysfonctionnements dans le cycle d’une femme : une alimentation déséquilibrée, carencée ; l’influence lumineuse, néfaste la nuit ; le stress, l’anxiété, les traumatismes, les chocs ; les médicaments, tels que la contraception orale ou le stérilet hormonal ainsi que le traitement de l’acné ; les perturbateurs endocriniens (…). On trouve des perturbateurs endocriniens un peu partout : dans l’alimentation transformée, dans les produits au contact de contenants alimentaires en plastique, dans les produits ménagers, les pesticides, les shampoings, l’eau du robinet, les cosmétiques, la fumée de cigarette… Les doses qui nous parviennent sont infimes mais quotidiennes : il est donc nécessaire de s’exposer le moins possible à ces substances toxiques qui dérèglent notre système hormonal“.

Une fois que l’on prend conscience de toutes ces choses, il est plus facile de les accepter et de les gérer au mieux, pour le bien de notre corps….et de notre entourage 😉 Le livre de Cécile de Williencourt est une pépite, je vous invite vivement à le lire dans son intégralité !

Dans ce podcast, je parle du livre Trésors de femme !

Si vous souhaitez lire l’ouvrage de Cécile de Williencourt, vous pouvez vous le procurer ici. En commandant ce livre sur Livres en famille et à partir de mon site, vous me permettez de toucher une modeste commission, sans pour autant payer plus cher, et ainsi de financer la maintenance et la mise à jour de ce site 🙂 Merci d’avance 😉

Ces articles peuvent également vous intéresser : Vivre au rythme de son cycle féminine et Trésors de femme : un nouveau regard sur le corps féminin.

Crédit photo : Pexels.

2 réflexions sur “Soulager les douleurs pré-menstruelles et le SPM

  1. AT dit :

    Bonjour Thérèse, vous ne parlez pas de l’endométriose qui est malheureusement de plus en plus fréquente et souvent à la source de toutes ces souffrances prémenstruelles intenses.

Laisser un commentaire